nature-putumayo-colombie-decouverte
  • Arnaud

  • 23Nov 17

Le tourisme de nature, l’attraction pour les étrangers

Parmi les nombreuses forces de la Colombie, il y a sa nature qui, lorsqu’elle est fusionnée avec le tourisme, en fait une destination à visiter. C’est la tâche de plus de 90 entrepreneurs colombiens de 17 départements avec 66 acheteurs internationaux qui participent à la cinquième version de ProColombia Nature Travel Mart, qui vise à montrer le pays comme une destination potentielle pour le tourism “nature”.

nature-tourisme-colombie-decouverteJulián Guerrero, vice-président de Tourism ProColombia, affirme que la conférence d’affaires est une occasion de sensibiliser le pays pour sa nature, de sorte qu’il croit que grâce à ces réunions, plus de touristes choisiront la Colombie.

« Il y a beaucoup d’optimisme. Le tourisme en général dans le pays est en croissance au-dessus de 20%, soit 5 fois plus que la moyenne internationale. Cependant, dans le tourisme traditionnel, seulement 20% des ressources restent dans la destination, alors que dans le secteur du tourisme nature, 65% des ressources restent dans les communautés, donc l’impact social est plus grand et c’est ce que le rend plus attrayant”, explique Guerrero.

Selon la dernière étude de la World Adventure Tourism Association réalisée en 2014, entre 2010 et 2013, le secteur a enregistré une croissance de 159%. « Cela correspond au potentiel que la Colombie a grâce à sa nature, mais nous devons savoir comment en tirer le meilleur parti », a déclaré le vice-président de Tourism ProColombia.

Beaucoup à savoir

nature-chicamo-cha-colombie-decouverteSelon Guerrero, l’observation des oiseaux, l’équitation, le tourisme communautaire, le cyclisme, la randonnée, la plongée sous-marine ou l’aventure sont des expériences attrayantes pour les étrangers qui cherchent à explorer les régions colombiennes.

Selon les chiffres du Système d’Information sur la Biodiversité en Colombie, le pays a le plus grand nombre d’espèces d’oiseaux, en ayant plus de 1.920 dont 79 sont endémiques et, en plus, avec le plus grand nombre d’orchidées, à avoir 4 270 espèces, dont 1 467 sont endémiques.

De même, c’est le deuxième pays avec le plus grand nombre d’amphibiens (803), de papillons (3 274) et de poissons d’eau douce (1435). Enfin, la Colombie est troisième dans les reptiles (537) et quatrième chez les mammifères (492).

Avec cette réunion, il est prévu que 1 800 rendez-vous d’affaires seront pris pour permettre la promotion des activités nature et aventure. Santander participe avec six entrepreneurs, qui montreront alors la gamme de sites historiques et des villes du patrimoine comme Barichara, la randonnée et le parapente au milieu des paysages à couper le souffle du canyon Chicamo-cha, l’expérience dans une ferme de café ou d’activités d’escalade.

Offre dans les zones d’après-conflit

Comme l’explique Julián Guerrero, le potentiel des régions riches en biodiversité du pays, autrefois affectées par le conflit, est à l’étude.

“C’est ainsi que nous voulons montrer au monde l’offre de nature et d’aventure que proposent Caquetá, Putumayo, Casanare, Vihâda, Guaviare et Guainía ; les expériences culturelles de Córdoba et Bolívar ; et Target comme une destination pour les voyages de motivation”, a déclaré Guerrero.

Le pays est en pleine transformation du point de vue touristique et cette période d’après conflit est l’occasion à la Colombie d’embrasser ce nouveau marché (source de revenus et de devises internationales) tel que peut le faire le Costa Rica, entre autres.

Pas réflexions au sujet de « Le tourisme de nature, l’attraction pour les étrangers »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE