cafe-plantation-colombie-decouverte
  • Arnaud

  • 01Déc 17

Le tourisme aide les plantations de café colombiennes à surmonter la crise

Les vas et viens que le prix du café a subis ces dernières années sur les marchés internationaux ont conduit les fermes traditionnelles qui cultivent le grain en Colombie, le troisième exportateur mondial, à trouver dans le tourisme une source de revenus supplémentaire pour surmonter la crise.

cafe-hacienda-venecia-colombie-decouverteUn exemple est l’Hacienda Venecia, située dans le département (région) de Caldas, l’une des régions qui composent le célèbre Eje Cafetero (Axe du café).

Sur ce terrain, depuis plus de 50 ans, le café y est produit. Mais avant ces vicissitudes opportunes, ses propriétaires ont choisi de « relier la ferme au monde et le monde à la ferme en accueillant des voyageurs tel que les backpackers » a affirmé son gérant, Juan Pablo Echeverri.

Bien que la production de café ait augmenté de 41% l’année dernière en Colombie à 10,9 millions de sacs de 60 kilos, une fois surmontés d’autres problèmes tels que les ravageurs et les phénomènes atmosphériques, la fluctuation de la valeur du grain a poussé les cafetiers à penser en de nouvelles façons de garantir les revenus.

« Pour survivre aux temps difficiles, il y a cinq ans, nous avons compris qu’il fallait innover et être agressif avec le marché, nous avons donc commencé à recevoir des touristes qui voulaient connaître le processus du café et qui allaient dans différentes nations à la recherche d’expériences authentiques”, continua Echeverri.

cafe-tourisme-colombie-decouverteAinsi, en 2013 l’Hacienda Venecia, la quatrième au monde et la première en Colombie à avoir obtenu la certification internationale UTZ, qui établit l’utilisation de bonnes pratiques agricoles dans les cultures, a réussi à attirer 5 000 visiteurs, dont 98% desquels étaient étrangers.

Les Américains, les Canadiens, les Néerlandais, les Allemands, les Britanniques et les Suisses constituent la majorité de ceux qui sont arrivés sur les terres de Caldas à la recherche de la magie du paysage agriculturel du café déclaré Patrimoine Mondial de l’Unesco. Bon alors, vous faites quoi les français ?!

 

Pas réflexions au sujet de « Le tourisme aide les plantations de café colombiennes à surmonter la crise »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE