serrania-de-chiribiquete-colombie-decouverte
  • Arnaud

  • 29Nov 18

Parc de la Serrania de Chiribiquete à l’Uneco

Le Parc national naturel de Serrania de Chiribiquete, en Colombie, a été inscrit sur la liste des sites du patrimoine mondial par l’Unesco, lors d’une session tenue à Manama, capitale du Bahreïn.

Le parc Serrania de Chiribiquete

Le parc national naturel de la Serrania de Chiribiquete, situé dans la région amazonienne du sud de la Colombie, est le plus grand parc national du pays avec 2,7 millions d’hectares et l’une des plus importantes zones sauvages du monde.

serrania-de-chiribiquete-grotte-colombie-decouverte

Il s’agit du premier site mixte en Colombie, qui compte déjà huit autres sites inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco, dont six culturels et deux naturels.

La Directrice des parcs naturels nationaux de Colombie, Julia Miranda Londoño, a souligné dans son discours à la 42e session du Comité du patrimoine mondial de l’Unesco le caractère unique de ce site mixte et « les défis que cela implique » pour sa conservation et son administration.

Elle a également souligné le rôle joué par le président colombien Juan Manuel Santos, qui a « accordé une protection spéciale à ce site en ce moment crucial pour la paix et le développement durable » en Colombie.

Pour sa part, Ernesto Montenegro, directeur de l’Institut d’anthropologie et d’histoire de la Colombie, a déclaré lors de la réunion que le parc de Chiribiquete « exprime depuis le cœur de l’Amazonie la force et le caractère sacré de la nature, ainsi que la diversité et l’ascendance de la connaissance « .

serrania-de-chiribiquete-marmota-colombie-decouverte

Biodiversité et Histoire

serrania-de-chiribiquete-peinture-rupestre-grotte-colombie-decouverteCe sont « les Carijonas, les Huitotos, les Desanas, les Nukak et bien d’autres peuples qui admettent que, grâce à leur savoir, l’esprit du jaguar, de l’anaconda et du tapir reste une condition de la vie », a ajouté Montenegro.

Selon l’Unesco, l’une des caractéristiques « les plus impressionnantes » de Serrania de Chiribiquete est l’existence de nombreux tepuyes (plateaux abruptes aux sommets plats), où plus de 75 000 images rupestres ont été recensées dans les murs d’une soixantaine d’abris créés dans ces formations rocheuses. Les représentations interprétées comme scènes de chasse, batailles, danses et cérémonies sont toutes liées à un supposé culte du jaguar, symbole du pouvoir et de la fécondité.

En outre, il abrite de nombreuses espèces emblématiques, dont le jaguar, le puma, le tapir brésilien, la loutre géante ou le singe hurleur.

Les valeurs de la biodiversité du parc sont « intimement liées » aux valeurs culturelles et archéologiques, qui sont « étroitement associées aux croyances et aux valeurs spirituelles des peuples autochtones qui y vivent ».

Pas réflexions au sujet de « Parc de la Serrania de Chiribiquete à l’Uneco »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE