san-juan-de-rioseco-1-colombie-decouverte
  • Arnaud

  • 23Nov 17

San Juan de Rioseco : destination touristique écologique

San Juan de Rioseco est une petite ville du centre de la Colombie, considérée comme une “zone rouge” pendant le conflit armé interne. Mais aujourd’hui, avec ses beaux paysages, elle est considérée comme l’une des nouvelles destinations du tourisme écologique en cette période d’après-conflit.

San Juan de Rioseco, un cadre exceptionnel

san-juan-de-rioseco-colombie-decouverteSan Juan de Rioseco est situé dans le département central de Cundinamarca, dans la province de Magdalena Centro, à 117 kilomètres de Bogotá, à 303 mètres d’altitude et à une température comprise entre 18 et 24 degrés centigrades. C’est une petite ville avec environ 20.000 habitants d’un côté de la chaîne de montagnes « Peñas Blancas o Gibraltar », avec trois collines imposantes qui peuvent être vues de partout à San Juan de Rioseco, qui font partie de la beauté naturelle de la région.

À l’ouest, vous pouvez voir la traversée silencieuse de la rivière Magdalena, qui est le principal affluent de la Colombie et qui a été témoin silencieux de la violence dans ce pays parce pendant des années et des années.

A vingt minutes de la San Juan de Rioseco; sur la route principale en direction du village de Cambao, sur les rives de la Magdalena, le point de vue “Le tour de l’Ange” (La vuelta del Ángel), où les touristes nationaux et étrangers peuvent apprécier la majesté des Andes. Et quand le ciel est clair, les montagnes enneigées de Tolima, Ruiz et Santa Isabel peuvent être admirées.

Cambao, le petit village se trouvant sous la juridiction de San Juan de Rioseco, offre la beauté de la rivière Magdalena. Les plats y sont à base de poisson, yucca et banane plantain frite. Un délice !

Une nouvelle destination dans une Colombie post-conflit

san-juan-de-rioseco-magdalena-colombie-decouverteSan Juan de Rioseco fut fondée par les indigènes de la nation Panche et déclarée municipalité de la Colombie le 9 Avril 1801. Vivant de l’agriculture et de l’élevage principalement, mais maintenant que la guérilla des FARC a déposé les armes, les habitants parient être l’une des nouvelles destinations pour le tourisme écologique.

Dans le parc principal de la ville, dans les rues et sur la place du marché, où arrivent les légumineuses et les fruits frais, les visages de leurs habitants reflètent la joie, la confiance, la sécurité et la force avec une guerre interne qui maintenant fait partie de l’histoire de la région.

« Cette municipalité était une zone d’ordre public [zone de conflit où seule l’armée pouvait pénétrer, ndlr], en raison de la présence de la guérilla et d’autres groupes armés. Après la signature des accords de paix, la sécurité dans la ville s’est améliorée de plus de 90%” en quelques semaines, explique l’un des policiers présents à l’une des portes de la place du marché.

Les rues de la ville peuvent être parcourues et visitées jusqu’à tard dans la nuit, sans crainte, sans peur, pour apprécier les magnifiques couchers et levés de soleil qui illuminent la ville des couleurs de l’horizon.

L’église, un véritable monument, possède des coupoles à la manière d’une cathédrale. Elle est un joyau architectural, réunissant non seulement les paroissiens à prier, mais pour favoriser l’intégration et la coexistence dans le village avec le dynamisme imposé par son pasteur, Carlos Ortiz, qui commence à sonner les cloches à quatre heures et demie du matin, dont le son se mêle au chant des coqs. Ca chôme pas dans la région !

Les indigènes de la ville qui, pour des raisons de sécurité, ont abandonné leurs terres et sont partis à la recherche d’un avenir dans la capitale colombienne, commencent à revenir récupérer leurs parcelles et faire revivre San Juan de Rioseco.

Ils ont commencé à faire des investissements dans des projets touristiques, hôteliers et agricoles. En plus, ils parient sur leur développement avec l’assurance que leurs sentiers et routes puissent être empruntés et réhabilités suite à la barbarie de la guerre dont a souffert la zone.

C’est le moment de venir d’y faire un tour !

Pas réflexions au sujet de « San Juan de Rioseco : destination touristique écologique »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE