San Agustin : le site archéologique et les alentours

San Agustin village toituresSan Agustin est un joli village agricole avec sa culture du café située au cœur de la grande cordillère des Andes et à la source du puissant fleuve Magdalena qui offre un cadre magnifique.

Les paysans se rendent au grand marché du lundi avec des carrioles tirées par des chevaux. Durant les férias, les hommes du village se promènent fièrement à cheval. 

San Agustin a su garder son charme et ses traditions et il y règne une ambiance coloniale. 

Les tombes et les statues précolombiennes sont réparties entre divers sites de part et d’autre des gorges qui coupent la maseta (plateau) en deux. Entre San Agustin et San José de Isnos, ce sont plus plus de 500 colosses de pierre, cariatides et totems parsèment le paysage sur une superficie de 2000 km². Cet ensemble est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

De nombreuses visites culturelles (parcs archéologiques) et activités en nature (rafting, cheval, randonnées…) sont possibles.

Parc archéologique de San Agustin


San Agustin parc archéologique HuilaC’est l’un des principaux sites archéologiques de Colombie. Ce site regroupe un ensemble de mégalithes, de monuments religieux et de sculptures dédiées à la mythologie de ces sculpteurs indigènes. Le parc compte 4 parties planes où sont disséminées des statues monumentales, des funérariums et des tombes, on y accède par un parcours de 2 km dans les bois. Le site était autrefois un endroit sacré et un lieu de pèlerinage. Les statues étaient à l’origine peintes en rouge, bleu et jaune, mais ces couleurs sont pratiquement effacées.

Que voir/ que faire au Parc archéologique de San Agustin :

• Le Musée Archéologique de San Agustín donne un panorama général de la culture augustinienne. On y voit des vestiges tels que des outils en pierre, des urnes funéraires et des pièces d’orfèvrerie qui ont un lien avec les différentes sociétés qui ont habitées la région.
• Las Mesitas, correspondent à d’anciens lieux d’habitation d’où ont été dégagées de larges esplanades artificielles pour la construction des maisons et des espaces funéraires.
• Le Bosque de las estatuas est un site du Parc Archéologique de San Agustín qui vaut le détour. Les voyageurs peuvent, à l’abri d’un sentier ombragé, y découvrir des sculptures de type funéraire (il y en a 39) qui semblent se dissimuler entre les plantes et les fleurs natives de cette région.
• La Fuente de Lavapatas s’agit d’un ensemble de plaques taillées dans le lit du torrent du même nom. Les canaux qui amènent l’eau aux trois bassins sont en forme de serpents et de lézards. On estime que cette source a pu avoir un rapport avec le culte qui était rendu à l’eau.
• L’Alto de Lavapatas, on peut y voir des effigies de guerriers aux joues gonflées.

El Tablón, La Chaquira y La Pelota


San Agustin sculpture coloréeCe sont trois sites de la zone rurale de la municipalité de San Agustín où il est possible d’observer des pièces de statuaire augustinienne. Au Tablón, on trouve un musée ethnographique et archéologique. Sur la zone montagneuse de la Chaquira, on voit d’autres sculptures et à la Pelota, au lieu-dit El Purutal, les statues ont été enduites de teintes naturelles.

Alto de los Idolos – Isnos


Situé à Isnos, à 25 km de San Agustin, ce site est réparti sur 2 plateaux. On y accède par un chemin qui monte à travers la jungle. La plupart des tumulis qui entourent le plateau ont été déblayés pour mettre à jour les massifs sarcophages de pierre surmontés d’énormes dalles. Chacun est protégé par des idoles postés à l’entrée. La plus grande statue découverte ici mesure plus de 6 m.

Alto de las Piedras – Isnos


Situé à Isnos, ce site s’étend sur un plateau où l’on y trouve des tombes colorées de formes géométriques colorées, quelques statues sont parmi les plus connues de San Agustin. Notamment celle qu’on appelle communément “El Doble Yo”.

Détroit du Río Magdalena


Détroit du Rio Magdalena prés de San AgustinLe Magdalena, fleuve le plus important de Colombie, sillonne le pays du sud au nord sur une distance de 1.500 kilomètres pour se jeter dans la mer des Caraïbes. Au sud du Huila, sa largeur n’excède pas 3 mètres. À partir de San Agustín, on accède en une demie-heure à cet endroit où les rives du Magdalena se rétrécissent. Ces eaux bouillonnantes ont tout pour séduire les amateurs de rafting.

Parque Nacional Natural Cuevas de los Guacharos


Le Parc a été créé en 1960 et est le plus ancien des 51 parcs naturels nationaux de Colombie. On peut y observer des grottes ornées de formations calcaires, habitées par les guacharos (Steatornis caripensis), oiseaux noctambules qui donnent leur nom au parc. Les grottes sont entourées d’une forêt d’une rare beauté, faisant partie des dernières forêts andines de la planète, réserve naturelle mondiale de biosphère, composée de grottes étagées tout au long de la rivière Suaza.

Salto de Bordones


C’est la plus haute chute de Colombie, le Bordones se précipite au fond du canyon de 300 m d’altitude.

Un site époustouflant. On peut l’observer d’une terrasse surplombant la vallée. Un sentier environ d’une heure mène à la base des chutes.

Salto del Mortiño


Il s’agit d’une chute d’eau impressionnante située dans le ravin portant le même nom, non loin de San José de Isnos. On peut n’y accéder qu’en 4×4 ou à cheval.