Les régions de Colombie

Les 6 grandes régions

La Colombie compte 6 grandes régions mais étant donné l’étendue de certaines d’entre elles, et pour plus de clarté, nous les avons divisées en régions plus petites en fonction des centres d’intérêts et de leur facilité d’accès.

Nous vous présentons ci-dessous un échantillon représentatif des merveilles à visiter et des incontournable pour les principales regions.

Amazonie

Nature encore vierge, communautés indigènes, biodiversité intense, c’est certainement l’une des régions les plus sauvages de Colombie. Frontalier du Pérou au sud-est et du Brésil à l’est, c’est un lieu unique, au bout du monde et au cœur de la forêt amazonienne.

Détails sur la région Amazonie

Le delta de l’Orénoque s’étend du Vénézuela à la Colombie. Cette immense plaine est constituée de savanes et de marécages. Ici,  les cow-boys se chargent du bétail et les habitants sont particulièrement accueillants.

Le Parc National Naturel Serranía de la Macarena abrite le célèbre Caño Cristales : la rivière aux cinq couleurs.

Santander

L’un des villages colonial les plus admiré de Colombie. Les  rues pavées, les maisons blanches, les paysages majestueux, et le Camino Real font les principaux centres d’intérêts de Barichara.

Plus de détails sur la région de Barichara et San Gil

San Gil est devenue la capitale des sports d’aventure en Colombie. La cascade Juan Curí est une balade facile avant de vous aventurer en rafting, en parapente, en canyoning, en kayak ou autres activités plus téméraires.

Plus de détails sur la région de Barichara et San Gil

Une merveille naturelles exceptionnelle, j’ai nommé le Canyon de Chicamocha. 2 km de profondeur sur plus de 20 km de long les vues sont tout simplement somptueuses. Profiter d’un vol en parapente pour jouir au mieux du spectacle est tout simplement magique.

Plus de détails sur la région de Barichara et San Gil

A 30 min de l’aéroport de Bucaramanga, se trouve un trésor colonial : Girón, qui fait partie des Villages du Patrimoine Colombien. Les maisons blanches de Girón (XVIe, XVIIe et XVIIIe) et les rues pavées donnent un charme tout particulier au village.

Triangle du café

Principal centre de production du café, Manizales est la porte d’entrée pour se rendre au parc national des Los Nevados et son volcan le Nevado Ruiz.

Plus de détails sur la région du café

Pereira attire plus pour ses environs que pour elle-même. Au cœur du Paysage Culturel du Café, c’est ici que vous pourrez vous reposer dans une belle hacienda, découvrir la culture du café ou bien encore vous détendre dans les eaux termales.

Plus de détails sur la région du café

Armenia, La ciudad milagro, est le départ pour partir à la découverte des cultures de café et de bananes qui entourent la ville. Comme ses proches voisines (Manizales et Pereira) la ville a peu à offrir. Il est préférable de séjourner dans une hacienda proche de la ville.

Plus de détails sur la région du café

Salento est un petit village typiquement colombien. Ses façades colorées lui donne un charme fou et sa proximité avec la vallée del Cocora un atout considérable. Certainement le meilleur endroit pour séjourner dans la région du café.

Plus de détails sur la région du café

San Andrés / Providencia

Au large du Nicaragua, un petit archipel appartient à la Colombie : l’archipel de San Andres. Paradis tropical, les eaux qui le bordent sont un véritable aquarium. Ici, tout rime avec farniente, plage, snorkeling… Repos assuré !

Plus de détails sur San Andres

A 20 min d’avion de San Andrés Providencia est plus sauvage, plus authentique que sa grande sœur. Ses eaux cristallines, son ambiance caribéenne et sa côte découpée en font un paradis pour plongeurs et personnes en recherche de tranquillité.

Plus de détails sur San Andres

Carthagène

Que ce soit à l’intérieur des murailles ou à Getsemani, Carthagène des Indes surnommée la perle des Caraïbes, vous fera succomber. La plus belle ville coloniale des Amériques sans aucun doute, Carthagène séduit par ses couleurs, son histoire, ses édifices parfaitement restaurés…

Au large de Carthagène, à seulement 45 minutes, un archipel se vante d’avoir les plus belles plages et le plus riche écosystème de toute la mer des Caraïbes. Ce paradis terrestre il est vrai riche de ses 27 îles bordées de sable blanc et de palmiers est une véritable carte postale.

Ce petit paradis est constitué de 10 îles. La plus connue et la plus belle  : Mucura, la plus peuplée : L’islote de Santa Cruz. Ici, c’est plage, mer et coquillages… ni plus, ni moins.

Antioquia

La ville des fleurs et de l’éternel printemps, c’est ainsi que l’on surnomme Medellin. Marquée par une histoire douloureuse la métamorphose de Medellin est juste incroyable. On vient visiter Medellin pour sa cathédrale, le musée Antioquia, le parc Arvi, la place Botero, le musée d’Art Moderne, les créations des designers Colombiens, la fête des fleurs…

Visiter Santa Fe de Antioquia c’est une balade à travers les ruelles pavées bordées de façades blanches et ocre de l’époque coloniale. Admirer la Cathédrale Métropolitaine et le Palais des Archevêques, ses églises de style baroque et le Pont de l’Occident sont les principaux points d’intérêts de Santa Fé, la Cité mère.

Guatape, à 2:00 de Medellin, est une jolie ville colorée au bord du lac éponyme. Sa particularité : la Piedra del Peñon, un monolithe qui culmine du haut de ses 649 marches et offre une vue spectaculaire sur le lac, la ville et les environs. Les balades en bateau sur le lac sont vivement recommandées pour apprécier la beauté du lieu.

La petite ville de Jardin est resté pratiquement inchangé depuis un siècle. La place principale de Jardin a été déclarée monument national en 1985 et est bordée de restaurants, de cafés et d’hôtels et la Basilique de l’immaculée Conception domine  l’ensemble. Les chaises peintes à la main invitent  aux discussions et au farniente.

Pacifique

Bahía Solano est l’endroit idéal pour les amoureux de nature et d’éco tourisme. L’observation des baleines, les plages de sables blancs, la plongée, les récifs coraliens font de Bahia Solano un paradis naturel encore sauvage.

Le parc national naturel de l’Île Gorgona est un sanctuaire naturel prisé des éco touristes et des scientifiques. Hormis les excursions dans la forêt tropicale, les baignades dans les eaux claires  on peut visiter le Musée de l’ancien pénitencier.

Huila et le sud

Le désert de la Tatacoa, au sud de Bogota, est une anomalie géologique. C’est en fait une forêt tropicale sèche mais où l’on a réellement l’impression d’être chez les cow-boys. Des fossiles datant de millions d’années, un labyrinthe rocailleux, des ciels somptueux sont ces attraits principaux.

San Agustín se situe dans la région précolombienne probablement la plus riche de Colombie. Le parc archéologique est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1995 et l’ont peut y découvrir de nombreux monuments et statues funéraires mégalithiques.

Bogota et ses environs

Bogota, capitale de la Colombie, se trouve sur les hauts plateaux de la cordillère Orientale. Perchée à 2 640 mètres elle est la troisième plus haute capitale du monde. La candelaria, le musée de l’or, le jardin botanique José Celestino Mutis, la Quinta de Bolívar,  Usaquén et ses vestiges coloniaux, la colline de Monserrate. sont les principaux sites à visiter. La zone G, la zone T et La Macarena sont les quartiers gastronomiques très animés en soirée.

Villa de Leyva c’est le charme des villes coloniales avec ses façades blanches, ses rues pavées et l’ambiance paisible à moins de 3:oo de Bogota.  Entre culture et traditions les habitants sont fiers de leur village et ça se sent. La plaza Mayor, l’église Notre Dame du Rosaire, le musée des fossiles, le couvent ecce homo, la casa Terracota ou encore la découverte d’un vignoble offre une grande diversité de visites.

Mompox

Sur les rives du Magdalena, Mompox s’élève fière de son architecture coloniale. Le centre historique est classé au patrimoine de l’humanité de l’UNESCO depuis 1995. Construite sur une île du fleuve, Mompox ne se laisse pas découvrir facilement car son accès est plutôt difficile.

Santa Marta / Tayrona
La Guajira

Santa Marta, c’est la première ville construite par les Espagnols en Amérique du Sud. Entre la mer des Caraïbes et les montagnes de la Sierra Nevada, Santa Marta est une ville chargée d’histoire et offre un riche patrimoine architectural et culturel. Porte d’entrée du Parc National Tayrona et des treks vers la Cité perdue c’est une ville hautement touristique.

Tayrona est sans nul doute le lieu qui abrite les plus belles plages des Caraïbes continentales colombiennes. Ici, loin du tourisme masse, vous trouverez les lieux préservés où la forêt tropicale se fond avec le turquoise de la mer. Pueblito, ce petit village abrite des vestiges archéologiques et permet de partir à la rencontre de l’ethnie Kogi.

Porte d’entrée du désert de la Guajira, des salines de Manaure, de Punta Gallinas, de Cabo Vela ou encore des territoires Wayuu ce n’est pas Riohacha mais la région que l’on vient découvrir ici. La destination se mérite mais son éloignement en fait tout le charme avec ses paysages semi-désertiques, ses côtes et plages magnifiques et ses habitants Wayuus si attachants.

Palomino est la destination idéale pour ceux qui recherche un havre de paix et de tranquillité. Une immense plage qui anime l’essentielle des journées et des nuits des habitants. Ici, 35 degrés à l’ombre et au fond, comme irréels, les sommets enneigés de la Sierra Nevada.

Calí
Vallée du Cauca

Capitale mondiale de la Salsa, Calí mérite un arrêt. La ville historique est très bien conservée et de magnifiques bâtiments coloniaux méritent le détour. Les quartiers traditionnels comme celui de Granada ou le Barrio San Antonio

Le parc Farallones sépare le bassin du Pacifique de la rivière Cauca dans la Cordillère Occidentale. Le parc est un sanctuaire pour de nombreuses espèces animalières : 540 espèces d’oiseaux dont le fameux coq de roche, des trogons, et 109 espèces de mammifères dont 80 chauve-souris, l’ours à lunett, le fourmilier, la panthère, l’ocelot, 5 types de singes (Singe-araignée à tête brune, singe hurleur à manteau, le singe hurleur roux,  le douroucouli, le singe capucin).

Le parc archéologique de Tierradentro est essentiellement connu pour ses innombrables tombes funéraires souterraines (hypogées) et ses statues monumentales. Edifiées par les indigènes Paez, les tombes sont ornées de diverses représentations animales et de motifs géométriques rouges, noirs ou bleus. Une merveille archéologique.

Popayan est surnommée à juste titre la ville blanche de Colombie. C’est l’une des villes qui a su préserver le mieux son patrimoine colonial. La tour de l’Horloge, le Palais Municipal, la magnifique cathédrale Nuestra Señora de la Asunción, le Cerro del Moro sont les principaux lieux à visiter.