jouets-globe-un-autre-noel-en-colombie
  • Arnaud

  • 22Jan 19

Le Quai Branly a collecté des jouets pour les enfants déplacés de Colombie

Le musée parisien du Quai Branly a organisé une opération de collecte de jouets pour enfants déplacés ou réfugiés en Colombie.

L’événement était accompagné d’activités ludiques et pédagogiques visant à découvrir la musique, les mythes et les légendes d’Amérique latine.

Des jouets pour “Un autre Noël en Colombie” dans un contexte difficile

« Un autre Noël en Colombie » a été réalisé en association avec l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés et l’aviation sans frontières. L’objectif était d’inviter les enfants parisiens à faire un geste de générosité et à donner un jouet à un enfant déplacé ou réfugié en Colombie.

Il s’agit de la 13e édition de cet événement, organisé les années précédentes en faveur d’autres pays ayant connu des conflits armés, tels que le Sud-Soudan, l’Irak, le Burkina Faso ou le Kenya.

C’est la première fois que nous dédions cette action à un pays d’Amérique latine. Cette année, la Colombie a retenu notre attention pour deux raisons. En premier lieu, en raison du conflit armé que ce pays a vécu et qui a laissé des milliers de personnes déplacées ; et parce que la Colombie reçoit en ce moment un flux massif de migrants vénézuéliens.

5 tonnes de jouets collectés !!!

Cette événement a eu un grand succès par le passé. Lors des 12 éditions précédentes, le musée a collecté cinq tonnes de jouets, ce qui implique une organisation efficace avec l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés et l’aviation sans frontières, pour la collecte, l’envoi et la distribution de cette aide.

jouets-un-autre-noel-en-colombie

Le musée du Quai Branly fait appel à la générosité et à la solidarité du public. L’idée n’est pas de faire don de nouveaux jouets, mais de partager « un jouet qui a déjà rempli sa mission en France, afin qu’un autre enfant puisse en profiter ». Cependant, le musée insiste sur le fait qu’ils doivent être en bon état, qu’ils ne fassent pas référence à la guerre ou à la violence, qu’ils ne sont pas électroniques ou qu’ils ont besoin de piles. Les jouets qui nécessitent être lus ou qui sont en français sont également évités.

En parallèle, le musée a organisé un programme spécial d’activités de loisirs et culturelles pour découvrir la région où les jouets seront envoyés. Dans le cas de la Colombie, il y a eu des visites guidées des collections latino-américaines, des ateliers de création, une initiation à la salsa « caleña » (de Cali) et des séances de narration sur les mythes et légendes d’Amérique du Sud.

Pas réflexions au sujet de « Le Quai Branly a collecté des jouets pour les enfants déplacés de Colombie »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE