pont-oustiti-medellin-costa-rica-decouverte
  • Arnaud

  • 09Juil 18

Premier pont urbain pour animaux sauvages à Medellín

Confronté au risque d’être écrasé ou électrocuté en tentant de traverser la Route 86 de la ville, le ministère de l’Environnement a installé un pont spécialement conçu pour le passage des animaux sauvages.

pont-suspendu-animaux-sauvages-medellin-colombie-decouverteDeux familles de singes ouistitis, traversant la route de Medellin 86 chaque jour, ont inauguré le premier pont pour le passage de la faune dans la zone urbaine de la ville, située dans la Comuna 7, dans le quartier de Robledo, au nord ouest de la dynamique ville.

Pont suspendu pour animaux à Medellin

Auparavant, ces animaux couraient le risque d’être renversés ou électrocutés car ils n’avaient que deux options pour se déplacer entre leur habitat et une zone boisée avoisinante : traverser la rue très empruntée par les voitures, ou s’accrocher aux câbles électriques dont l’isolation peut laisser à désirer…

Pour cette raison, le ministère de l’Environnement de Medellin a installé un pont de 20 mètres de long, qui permettra également le passage d’autres espèces qui vivent près du ruisseau La Gomez, tout comme les écureuils, les opossums et les belettes.

Selon Sergio Andrés Orozco, Secrétaire à l’Environnement, « nous avons déjà plusieurs ponts installés au niveau rural dans différentes zones d’habitations plus ou moins denses. En revanche, c’est le premier à être construit dans les zones urbaines ». Espérons que ce ne sera que le premier d’une longue série. En effet, l’urbanisation du paysage se doit d’être pensé en accord avec les règles que nous imposent la nature mais aussi en respect aux anciens habitants locaux : les animaux.

À son tour, il a assuré que le ouistiti est une espèce vulnérable et que ce type de stratégie vise à préserver la vie, dans ce cas, des 12 animaux déjà identifiés avec deux bébés.

Ce ne sera pas le seul pont de passage de la faune sauvage dans la capitale d’Antioquia. Le ministère de l’Environnement a déclaré que 9 millions de pesos (environ 2700 euros) seront alloués pour l’installation de plus de structures de ce type, afin de préserver les espèces qui cohabitent dans la zone urbaine de la ville.

Pas réflexions au sujet de « Premier pont urbain pour animaux sauvages à Medellín »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE