tatacoa-pluie-etoiles-colombie-decouverte
  • Arnaud

  • 14Nov 17

Le plus grand planétarium mobile de Colombie dans le désert de Tatacoa

Un véritable voyage cosmique a été vécu le week-end passé dans la deuxième zone la plus aride de Colombie : le désert de Tatacoa. Des activités telles que «l’astrocamping», des promenades, des conférences, des ateliers d’astronomie et des observations par télescopes ont fait partie du tour de constellations qui a eu lieu au deuxième festival du tourisme astronomique.

Les nuits claires que le désert de Tatacoa a été le scénario central pour des milliers de touristes à observer les 88 constellations qui étaient visibles, grâce à sa situation géographique près de la ligne équatoriale, exactement à 3.17 degrés nord de l’Equateur sur la plus haute courbure de la Terre.

Le Skyler, le plus grand planétarium mobile de Colombie, était également présent à l’événement, une technologie de pointe qui permet de voir avec une grande clarté les satellites, les planètes, les étoiles, les galaxies, les constellations et autres corps célestes. Tatacoa vous attend…

Le festival du tourisme astronomique : les étoiles brillent dans le Tatacoa

festival-turismo-astronomico-tatacoa-colombie-decouverteTouristes, prestataires de services touristiques, astronomes empiriques et professionnels, amateurs et amoureux des étoiles se sont réunis du 10 au 13 novembre dans la principale destination d’observation des étoiles en Colombie : le désert de Tatacoa, à Huila.

Le II Festival de Tourisme Astronomique, appelé « Un voyage cosmique dans le désert de Tatacoa » a été, pour la deuxième fois, dans la municipalité de Villavieja, Huila, et son Observatoire astronomique de La Tatacoa – OATA. Le Ministère du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme, le Fonds National du Tourisme, le Gouvernement de Huila et le Bureau du Maire de Villavieja faisaient partie parmi les organisateurs de l’événement qui vise à consolider l’astronomie comme l’un des segments les plus marquants du tourisme nature.

L’observation par télescopes, le tour des constellations, « l’astrocamping », les conférences, les balades et ateliers d’astronomie, étaient les activités incontournables du festival. En outre, les prestataires de services touristiques et les entrepreneurs étaient présents pour exploiter tout le potentiel de ce segment touristique.

À la recherche de la certification “Starlight”

La Colombie souhaite que le Désert de Tatacoa soit déclaré internationalement destination “Starlight” car, protégé de la pollution lumineuse, ce territoire présente d’excellentes conditions d’observation et de contemplation des étoiles. La Fondation Starlight est l’entité qui accrédite les espaces qui ont une excellente qualité de ciel, qui représentent un exemple de protection et de conservation et qui promeuvent le “Star Tourism” (Tourisme astronomique). Son système de certification est soutenu par l’UNESCO, l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et l’Union astronomique internationale (UAI).

Avec la certification “Starlight”, la Colombie pourrait attirer plus de touristes, d’astronomes et d’amoureux des étoiles, des satellites et des planètes. Avec cela, la Colombie serait la première destination touristique sous les tropiques certifiée pour le tourisme Starlight.

Le désert de La Tatacoa

tatacoa-astrocamping-colombie-decouverteLe désert de La Tatacoa est situé à 38 kilomètres de Neiva et près de la zone urbaine de la municipalité de Villavieja (Huila). Il a des nuits claires et est spécial pour l’observation astronomique en raison de sa situation géographique près de la ligne équatoriale, ce qui permet d’apprécier les 88 constellations.

Parce qu’il est à 3,17 degrés au nord de l’équateur, sur la plus haute courbure de la Terre, c’est l’endroit idéal pour voir des phénomènes naturels tels que des pluies de météores et des éclipses, ainsi que des planètes. Le mois d’août (entre 12 et 15) est pour les experts, les astronomes et les fans de la planète un mois spécial, pour la “Pluie des Perséides”, où l’on peut observer jusqu’à 200 étoiles filantes par heure.

C’est la deuxième destination touristique la plus importante du département de Huila, après la zone archéologique de San Agustín. Selon le conseil municipal de Villavieja, le flux de voyageurs a augmenté de 72% depuis 2012, passant de 100 000 à 172 000 en 2016.

C’est la deuxième zone la plus aride de la Colombie après la péninsule de La Guajira. Le nom « Tatacoa », qui vient aussi des voyageurs espagnols, se réfère à une sorte de serpent. Pendant la journée, la température peut atteindre 43 degrés Celsius. Dans les heures du soir, et à la tombée de la nuit, sa température peut tomber à 18 degrés Celsius. Donc, en plus de votre télescope, pensez à emporter avec vous de quoi vous couvrir !

Pas réflexions au sujet de « Le plus grand planétarium mobile de Colombie dans le désert de Tatacoa »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE