exposition2-bourgarel-colombie-decouverte
  • Arnaud

  • 24Juil 17

Photos inédites de Bourgarel de la Colombie du XIXè siècle

Dans la Casa de la Independencia, située dans la Candelaria, centre historique de Bogota, vous y trouverez l’un des sites du Musée de Bogota. Afin de promouvoir les échanges entre la Colombie et la France en cette année des relations franco-colombiennes, le musée a décidé de montrer pour la première fois une magnifique galerie d’Ernest Bourgarel, diplomate, voyageur, expéditionnaire, photographe et collectionneur. Il a vécu dans le pays à la fin du XIXe siècle, entre 1890 et 1902 et a été l’un des premiers photographes à photographier Bogota et d’autres régions de la Colombie.

L’exposition, appelée « Au-delà du cliché : le fond photographique d’Ernest Bourgarel », aborde les thèmes de l’époque comme le progrès, l’inégalité sociale et la violence. En plus, le photographe a pu documenter le processus de modernisation du pays et le développement du territoire dévasté par la guerre en particulier la guerre des mille jours (Guerra de los Mil Días de 1899-1902).

exposition7-bourgarel-colombie-decouverte

Lors de son expédition, Bourgarel fait plusieurs annotations sur le pays. Par exemple : une d’entre elles est au sujet du climat de Bogota. La capitale colombienne se trouve à 2.600 mètres au-dessus du niveau de la mer. Ce qui, sous les tropiques, implique un climat très particulier. Le photographe affirme alors que c’est un climat peu recommandable pour les personnes souffrant de problèmes cardiaques.

exposition6-bourgarel-colombie-decouverte

Dans une autre annotation, Bourgarel dit au sujet de deux communes, après son voyage le long de la rivière Magdalena (1.540 km de long), qui fut la principale voie de chargement de Colombie jusqu’au milieu du XXe siècle : “Girardot est, ainsi que Honda, l’un des endroits les plus branchés en Colombie. On m’a dit après mon séjour à Bogota, que c’était aussi l’une des régions les plus malsaines du pays où la fièvre jaune et l’insalubrité y était endémique. Ce n’est pas vrai ». Ca fait penser aux personnes qui ont peur de tout qui s’étonnent lorsque quelqu’un voyage en Amérique latine 😉

Si vous êtes de passage à Bogota ces jours-ci, vous avez jusqu’au 30 septembre 2017 pour visiter l’exposition.

exposition5-bourgarel-colombie-decouverte

exposition-bourgarel-colombie-decouverte

exposition3-bourgarel-colombie-decouverte

1 réflexion au sujet de « Photos inédites de Bourgarel de la Colombie du XIXè siècle »

  • ASSOCIATION ERNEST BOURGAREL| 3 Fév 2018 à 12:58

    Merci pour ce focus sur l’oeuvre de Bourgarel.
    L’exposition Mas alla del cliché au Museo de Bogota devait se terminer le 30 septembre mais, compte tenu notamment de son succès, elle a été maintenue. Elle est toujours visible actuellement (en février 2018).
    Par ailleurs deux ouvrages ont été édités :
    Bourgarel, le Colombien, chez ediSens / https://www.edisens.fr/histoire/bourgarel-le-colombien?category_rewrite=bourgarel-le-colombien
    Et Mas Alla del cliche, le livre de l’exposition.
    Merci de relayer


Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE