panneaux-solaires-cover-colombie-decouverte
  • Arnaud

  • 19Août 19

Des panneaux solaires pour le développement de deux communautés excentrées

Deux villages du Putumayo, étant déconnectés du réseau central, ont reçu pour la première fois des panneaux solaires.

Ces mesures s’inscrivent dans le cadre des efforts déployés par l’État pour développer les zones touchées par le conflit armé.

Panneaux solaires : et la lumière fut !

Allumer la lumière dans n’importe quelle pièce de la maison est un acte quotidien. Cependant, dans deux communautés de la région du Putumayo, dans le sud-ouest de la Colombie, cette possibilité n’existait pas jusqu’à il y a quelques mois.

Des dizaines de familles de deux des populations excentrées du pays ont bénéficié de la livraison de panneaux solaires qui, en l’absence d’électricité, leur ont donné accès à l’énergie pour la première fois.

L’initiative, menée par l’Agence de Renouvellement Territorial (ART) gérée par l’Etat, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d’un des volets des accords de paix, signés il y a près de 3 ans. L’objectif final de ces mesures est de favoriser le développement des zones appauvries qui ont été touchées par le conflit armé en Colombie afin d’éviter qu’elles ne deviennent une source possible de résurgence de la violence.

panneaux-solaires-installation-colombie-decouverte

Les zones favorisées par l’arrivée des panneaux solaires – appelées « veredas » en Colombie – sont Llano Verde, dans la municipalité de Valle del Guamuez, et Villa de Leyva, dans la municipalité d’Orito. Ses habitants luttent entre la gratitude pour l’aide et la demande d’un plus grand développement pour compenser des années d’absence de l’Etat.

L’énergie produite par les panneaux solaires permet à ces familles de fournir des ampoules la nuit, de recharger les batteries des téléphones portables et de regarder quelques heures de télévision.

Absence de l’État dans certaines zones 

Parmi les habitants de ces régions reculées du Putumayo, la présence de l’État a été pratiquement nulle au fil des ans. Ou il a été associé à une signification négative due à des descentes de police ou à des inspections militaires.

L’absence de développement et le non-respect par les gouvernements de leurs obligations menacent la paix fragile dans les zones marginalisées. L’arrivée des programmes de l’État colombien a apporté de légères améliorations dans des régions historiquement négligées, mais ils sont encore loin de répondre aux besoins fondamentaux de ces communautés, comme on peut le lire et l’entendre par certains se plaignant qu’ils n’aient toujours pas accès à l’eau courante, ou encore des accès routiers praticables. 

Dans ces communautés, l’amélioration des conditions de vie et l’augmentation de la présence de l’État font partie des grands défis que les autorités devront relever pour garantir une paix qui apparaît aujourd’hui fragile dans certaines parties du pays les plus retirées.

Pas réflexions au sujet de « Des panneaux solaires pour le développement de deux communautés excentrées »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE