• Arnaud

  • 01Avr 20

Observation des oiseaux à Caldas : plus de 800 espèces

Environ 850 espèces d’oiseaux composent l’aire de répartition que le département de Caldas doit montrer au monde. 

Leurs couleurs, leurs tailles et leurs formes font que les locaux et les étrangers en tombent amoureux. Ces oiseaux viennent de différentes régions du pays et de la planète à différentes saisons pour les apprécier de près. Leur apparition (souvent furtive) et leur vol sont un spectacle inoubliable.

Des oiseaux, des oiseaux, et encore des oiseaux 

Cette région compte plus de 22 espèces endémiques de ces animaux à plumes de toutes les couleurs, c’est-à-dire qu’on ne les trouve qu’à cet endroit. Depuis le colibri du Paramo ou le perroquet du Cadillero, qui vivent dans le Nevado del Ruíz ; la perdrix de montagne ou le tororoi de Miller, qui sont fréquents dans les forêts tropicales humides comme la réserve du Río Blanco ; jusqu’au pic épeiche ou au Guacharaca, que l’on peut voir dans les zones caféières comme Chinchiná, Neira ou la partie inférieure de Manizales.

La Colombie possède 20% des oiseaux du monde et Caldas 9,5%

9,5% des oiseaux du monde : rien que ça !

L’essor de Caldas dans ce secteur répond à des facteurs tels que la diversité des habitats dont dispose la région et le travail de promotion qui a permis de développer des groupes d’experts et d’amateurs de cette activité.

Dans le domaine biologique, Caldas est leader car ils ont des oiseaux entre les 150 mètres d’altitude à Buenavista, sur les rives du fleuve Magdalena au confluent avec la rivière La Miel à Antioquia et 5 mille 300 mètres du Nevado del Ruiz. C’est-à-dire qu’ils ont presque tous les écosystèmes de Colombie à Caldas. 

Les connaisseurs soulignent le potentiel de la Colombie en matière d’avitourisme à grande échelle. Le pays possède 20 % des oiseaux du monde, et Caldas environ 9,5 % des oiseaux du monde. Rien que dans la zone urbaine de Manizales, il y a 80 espèces.

oiseaux-asthenes-flammulata-colombie-decouverte
Asthenes flammulat

La croissance de l’observation des oiseaux n’est pas si directement due à la fin du conflit dans cette région du pays, mais c’est une énorme possibilité pour ceux qui sont retournés dans la région de s’impliquer dans le tourisme ornithologique, de guider les ornithologues ou de développer des entreprises individuelles dans ce segment du tourisme des amoureux des oiseaux.

Les oiseaux sont la principale motivation des touristes, mais il y a aussi des valeurs ajoutées telles que l’hospitalité et la gastronomie typique d’une région comme Caldas. Tous ceux qui viennent dans cette région sont enchantés par les jus et les soupes. Et parce que les gens sont si accueillants et si aimants et aussi parce que, par exemple, il n’y a que dans le cas urbain de Manizales qu’il y a 80 espèces d’oiseaux, donc la diversité biologique ici est présente partout.

La zone idéale pour l’observation des oiseaux 

Qu’est-ce qui fait que ce département est si propice à être le foyer préféré de tant d’espèces ? Il s’avère que Caldas a du territoire dans deux des 25 sites de biodiversité les plus importants du monde. On les appelle les « Hot spots » et c’est ainsi que l’on appelle les points chauds (ah bon ?) de la richesse naturelle, ce sont les « Andes tropicales » et l’autre est appelé « Tumbes Chocó Magdalena », qui correspond à toute la côte Pacifique et occupe une partie de la vallée de la Magdalena. 

Sur la scène internationale, la Colombie est une destination à la mode pour l’observation des oiseaux depuis plusieurs années. Toutefois, certains pays prennent beaucoup plus de temps et disposent de meilleures infrastructures. 

La Colombie compte 60 zones nationales protégées et que les parcs naturels nationaux sauvegardent 24 millions d’hectares, qui sont fondamentaux pour les oiseaux. 

Global Big Day : la Colombie trois fois championne 

Le boom est tel que la Colombie a également été protagoniste de concours internationaux d’observation des oiseaux comme le Global Big Day, un concours qui récompense le pays qui voit le plus d’espèces d’oiseaux pendant 24 heures. Elle se tient généralement pendant près de six ans dans l’hémisphère et, selon le calendrier, le premier samedi de mai.

oiseaux-dumetella-carolinensis-colombie-decouverte
Dumetella carolinensis

La Colombie a remporté trois fois de suite le titre de pays qui permet de voir le plus d’oiseaux pendant 24 heures d’affilée. Le pays a environ 1950 espèces d’oiseaux et est parvenu à en voir environ 86 % en une seule journée et, pendant trois années consécutives, il a réussi à être champion du monde contre 154 pays concurrents. 

Ce que récompense cette compétition, c’est la richesse et la diversité biologique que possède la Colombie, car il existe aussi d’autres pays chanceux quant à l’observation des oiseaux : Équateur, Pérou, Argentine, Venezuela et évidemment, Costa Rica

Comment se préparer ?

Comme dans toute activité guidée, il existe une série de conseils pour visiter les zones à oiseaux :

  • N’utilisez pas de parfums, car ceux-ci effraient les oiseaux : toute odeur non “forestière” sera détectée. 
  • Utilisez des vêtements camouflés, car lorsque vous êtes en forêt, l’oiseau est plus agile que vous à voir les “anomalies”. Utilisez des couleurs ocre, mimétique, marron pour pouvoir vous déplacer.
  • Peu de gens : maximum 6 personnes.
  • Beaucoup de silence. 
  • Préparez votre appareil photo, réglages y compris (sans flash), afin d’être prêt une fois que l’oiseau apparait.

Pas réflexions au sujet de « Observation des oiseaux à Caldas : plus de 800 espèces »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE