grenouille-hyloscirtus-japreria-colombie-decouverte
  • Arnaud

  • 23Avr 18

Une nouvelle espèce de grenouille trouvée en Colombie et au Venezuela

Des scientifiques vénézuéliens et colombiens ont identifié une nouvelle espèce de grenouille dans la chaîne de montagnes de Perija, commune aux deux pays, qui abrite des espèces inhabituelles comme ce petit amphibien.

Une méthode rigoureuse pour répertorier une nouvelle grenouille

grenouille-hyloscirtus-japreria-2-colombie-decouverteAvec une peau multicolore et un chant distinctif, la Hyloscirtus Japreria a été découverte lors d’expéditions au cours de la dernière décennie, vivant dans des rivières et des cascades à des altitudes supérieures à 1000 mètres.

Elle a été nommée en l’honneur de la Japreria : un groupe ethnique autochtone en voie de disparition dans le Perija dans l’État de Zulia, au nord-ouest du Venezuela.

La découverte de la grenouille, publiée en février dans la revue scientifique à comité de lecture Zootaxa, porte à 37 le nombre d’espèces identifiées comme appartenant au genre Hyloscirtus.  De petite taille, les mâles mesurent entre 2,8 et 3,2 centimètres de long et les femelles entre 3,5 et 3,9 centimètres.

L’excursion scientifique qui a mené à leur découverte a commencé en 2008. « Plusieurs années se sont écoulées avant que nous trouvions suffisamment de preuves qu’il s’agissait d’une nouvelle espèce », a déclaré le biologiste Fernando Rojas-Runjaic, le coordinateur de l’étude.

Une fois qu’ils ont déterminé qu’il s’agissait d’une « grenouille de ruisseau, nous avons dû vérifier qu’il ne s’agissait pas d’une Hyloscirtus platydactylus, une autre espèce trouvée dans le Perija en 1994″, a-t-il ajouté,

Des recherches scientifiques dans des conditions difficiles

Les scientifiques ont enregistré la trouvaille avec des caméras et des enregistreurs de son haute définition pour capturer sa couleur distinctive et analyser son chant. Les sons émis par la grenouille, qui peut être entendue à 15 mètres, est l’une de ses caractéristiques les plus distinctives.

La Hyloscirtus Japreria est également caractérisée par une zone dorsale jaune pâle avec de minuscules taches brunes foncées et de petites taches brunes rougeâtres. Elle a également des rayures blanchâtres dans certaines parties de ses yeux, oreilles, cuisses et pieds. L’iris de la grenouille est gris avec une réticulation noire mince.

Le biologiste colombien Fabio Meza-Joya et les vénézuéliens Infante et Patricia Salerno ont collaboré avec Rojas-Runjaic, du musée d’histoire naturelle de La Salle basé à Caracas.

Atteindre les habitats de la grenouille nécessitait des expéditions de plusieurs jours à pied et à dos de mulet dans les montagnes de Perija. L’accès à la chaîne de montagnes colombienne a été restreint pendant des décennies en raison d’un conflit avec les FARCS « qui ont produit des vides d’information », a ajouté Meza-Joya, ajoutant qu’un accord de paix avec le principal groupe rebelle devrait ouvrir la voie à de nouvelles découvertes.

« Cela a ouvert une fenêtre pour pouvoir aller dans des zones inaccessibles, mais avec la paix, les connaissances sur la biodiversité augmentent », a-t-il déclaré.

Meza-Joya souligne également que les amphibiens sont fondamentaux pour les écosystèmes, agissant comme des régulateurs des populations d’insectes qui peuvent être des vecteurs de maladies.

« Certaines espèces présentent une vulnérabilité marquée aux changements environnementaux, elles sont donc considérées comme d’excellents indicateurs de la santé des écosystèmes« , a-t-il déclaré.

Conclusion : vivent les grenouilles !

Pas réflexions au sujet de « Une nouvelle espèce de grenouille trouvée en Colombie et au Venezuela »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE