la-plancha-ecotourisme-colombie-decouverte
  • Arnaud

  • 17Juin 19

Le nouveau visage éco-touristique de La Plancha, Antioquia

Pendant plusieurs décennies, le conflit armé a empêché l’accès à plusieurs sources naturelles d’eau et les déplacements à travers la forêt de brouillard prémontagnarde du corridor biologique du village de La Plancha, Anorí, à Antioquia. 

La Plancha se pacifie et se met au vert

Aujourd’hui, deux ans après l’accord de paix, une histoire différente s’écrit sur ce territoire : pour la première fois, 35 touristes du nord et du nord-est de ce département ont pu visiter ce territoire pendant 3 jours, avec comme guides des anciens combattants de la zone de La Plancha.

L’initiative d’écotourisme pour les personnes en cours de réincorporation s’appelle « La Casa de la Vida », un projet qui fait partie de l’Alliance pour le développement durable dans le nord et le nord-est d’Antioquia, avec un accompagnement de la part des Nations Unies.

La Plancha s’est préparée pendant plusieurs mois pour accueillir les visiteurs. La Mission de vérification des Nations Unies en Colombie a accompagné une tournée à laquelle vingt ex-combattants ont participé en tant qu’hôtes et guides touristiques et ont été attentifs à expliquer aux touristes les richesses naturelles de la région ainsi que les progrès en matière de réincorporation

la-plancha-onu-colombie-decouverte

Un espoir pour bien d’autres zones se remettant des affrontements armés

Il s’agit d’une initiative de tourisme et de paix visant à offrir aux anciens combattants une alternative de réincorporation et de réconciliation, en tenant compte de l’importance de La Plancha et Anorí en matière de biodiversité.

Pour les touristes, l’expérience comprenait un voyage en chiva, une visite de trois circuits avec des promenades et des bains dans des cascades cristallines ; une expédition guidée sur la faune et la flore et les nouvelles espèces découvertes dans la région de La Plancha ; musique et danse traditionnelle la nuit ; une visite d’anciens camps de guérilla ; connaissance des projets productifs de réincorporation, approche aux exemples de réconciliation qui ont lieu dans la région entre les anciens combattants.

Cette initiative pourrait fournir aux citoyens ordinaires des outils pour savoir ce que signifie la paix et comment récupérer un territoire afin entre autres de le protéger. 

Après trois jours de voyage, les touristes passés par La Plancha sont retournés dans leurs municipalités, tandis que les personnes en cours de réincorporation retournaient à leurs tâches quotidiennes, rêvant cette fois-ci qu’elles continueraient à ouvrir de nouvelles routes touristiques de paix en Colombie.

Pas réflexions au sujet de « Le nouveau visage éco-touristique de La Plancha, Antioquia »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE