Medellín, la ville de l’éternel printemps et ses alentours

Medellín, fête des lumièresMedellín, la « ville du printemps éternel », située à 1 538 m d’altitude, au sein d’une vallée entre les cordillères centrale et occidentale, doit son surnom à son climat idéal.

Capitale administrative de la région Antioquia et le poumon économique du pays, Medellín est une métropole de stature internationale et la ville natale du fameux peintre et sculpteur colombien “Fernando Botero”.

Malgré des années sombres marquées par les cartels de la drogue de Pablo Escobar, Medellín est aujourd’hui une ville sophistiquée, verte et prospère qui fait la fierté de ses habitants.
En effet, les Paisas (nom donné aux habitants) vous accueilleront dans la deuxième ville du pays, dynamique, cosmopolite, à la pointe de la modernité et de l’écologie. Elle met à vos pieds la plus grande diversité de musées, théâtres, galeries d’art ainsi qu’une vie nocturne très active avec ses nombreux restaurants, bars et discothèques. Entourée d’exploitations florales, elle est le deuxième plus important exportateur de fleurs après les Pays-Bas. En juillet-août, sa Feria de las Flores (une sorte de carnaval des fleurs) propose défilés, concerts, etc. Elle est devenue l’un des événements horticoles les plus importants de la planète.

 

Que voir/ que faire à Medellín :

• La Plaza Fernando Botero, située en plein cœur de Medellín, où trônent une vingtaine de sculptures de l’artiste.

• El Palacio de la Cultura Rafael Uribe Uribe, un édifice remarquable gris et blanc, gothique Renaissance

• El Museo de Antioquia, installé dans un bâtiment Art déco, il abrite l’un des musées les plus importants de Colombie avec une grande partie des œuvres de Fernando Botero, ainsi qu’un ensemble de collections artistiques préhispaniques, coloniales et contemporaines.

• La Cathédrale de l’Immaculée Conception, par sa dimension gigantesque, elle est la plus grande église de brique au monde.

• El Parque Berrío et la Basílica Nuestra Señora de la Candelaria, au cœur de la ville, ce parc voit affluer les vendeurs, des artistes de rue et des paroissiens pressés d’assister à l’office de la Basilica qui est la plus grande église de Medellín.

• El Jardín botánico, y sont cultivées des fleurs exotiques, parmi lesquelles de nombreuses orchidées, la fleur nationale de la Colombie. C’est l’endroit parfait pour s’évader de la ville au milieu de la flore et de la faune exotiques.

• El Cerro Nutibara et el Pueblito Paisa, sur une montagne située en plein centre de Medellín, on y a une vue panoramique de tout le Valle de Aburrá. On y trouve une galerie d’art ainsi qu’une petite reproduction d’un ancien village antioqueño.

• El Metrocable, (téléphérique) véritable fierté des paisas, permet d’accéder aux hauteurs de Medellin pour profiter d’un point de vue panoramique sur la ville. La ligne K (Acevedo – Santo Domingo) est le symbole du désenclavement des quartiers populaires, des bidonvilles et il est presque devenu une attraction touristique.

• El Metro est un bon moyen pour explorer la ville.

• El Parque de la Biblioteca España et Barrio Santo Domingo, lieu emblématique de transformation culturelle et sociale de Medellín. Dans le quartier Santo Domingo, il a été dessiné par l’architecte Giancarlo Mazzanti et est constitué de trois blocs noirs qui forment une saillie sur la montagne. La vue sur la ville est splendide. La quartier était une zone de non-droit mais la politique d’intégration sociale a rendu le quartier plus paisible. Une visite qui sort des sentiers battus.

• El Poblado, est le quartier huppé de Medellín, où se concentrent un grand nombre de boutiques et bars branchés, ainsi que les meilleurs restaurants de la ville qui proposent une offre gastronomique très diversifiée (Colombiens, Italiens, Français, Japonais, Péruviens, Espagnols…).

• El Parque Arví, accessible en Metrocable, on y trouve une réserve écotouristique avec des sentiers de randonnée et des pistes cyclables. Le dimanche, un marché paysan permet d’y acheter fruits, légumes verts et produits artisanaux fabriqués par les habitants de la zone. 

• El Parque Explora, et ses bâtiments futuristes rouges font la joie des plus jeunes, notamment pour les expériences intéractives de biologie, médias numériques, physique et technologie.

• El Castillo museo y jardines, ce château gothique est perché dans le parque Lleras, inspiré des châteaux de la Loire.

• La Plaza de las luces est hérissée de 300 pylônes éclairés à la nuit tombée, inondant la place de lumière.

Evénements et Festivités :

• Fête des Fleurs | 29 juillet au 07 août |Medellin (Antioquia)

La Foire aux Fleurs dure environ 10 jours et se déroule chaque année pendant les premières semaines du mois d’août. Cet événement propose plus de 140 manifestations culturelles, traditionnelles et modernes telles que : la Foire Nationale aux Chevaux, Le Festival des Orchestres, le Festival National de la Trova – couplets qu’il faut improviser sur un sujet donné -, un défilé de voitures classiques et anciennes, un défilé de chiens, des présentations musicales et culturelles, le Festival du Souvenir et de la Chanson Populaire, le Concours du Talent Féminin, une caravane de chivas – bus typiques des régions tropicales, sans vitres aux fenêtres -, le Concours National de Musique sur Roues, entre autres.

http://feriadelasfloresmedellin.gov.co

• Fêtes de Noël  | 7 Décembre| Medellin (Antioquia)

Chaque année, la tradition de « Día de las Velitas » connue aussi comme Día de los Alumbrados, se perpétue la tradition de la fête Colombienne dédiée à la vierge Marie et à l’immaculée conception. Des ce jour, les familles colombiennes allument des bougies et des lanternes chez eux et dans les rues et accueillent ainsi l’approche de Noël. Durant cet événement scénographique d’envergure, qui s’étend sur près 30 kilomètres carrés, Medellin accueille 4,3 millions de curieux en période de Noël. S’organise également le défilé des Mythes et Légendes . De décembre à janvier, chaque année, la ville de Medellin s’illumine à l’occasion des traditionnelles Fuente de Luz.

Les alentours de Medellín (Antioquia)


Santa Fé de Antioquia


Situé à environ 1:30 de route de Medellín, ce village est un véritable bijou de l’art colonial du point de vue architectural, avec ses étroites ruelles pavées, ombragées par les maisons aux façades blanches et aux jolis balcons sculptés en bois. Santa Fé de Antioquia est une de ces villes qui n’a pas bougé depuis deux siècles. La ville compte quatre églises dont la plus jolie et la plus importante est celle de Santa Barbara, de style baroque.

Santa Fé de Antioquia est l’ancienne capitale du département, supplantée par Medellín en 1826.

Que voir/ que faire à Santa Fé de Antioquia :

• Le centre historique
• La Cathédrale Basilique de l’Immaculé Conception et les églises de la ville
• Le parc principal Plaza Mayor Simón Bolivar
• Le pont suspendu d’occident (possibilité d’y aller en moto chivas qui est un véhicule tricycle)
• Siroter un jus de fruit frais de Tamarindo (fruit tropical)

Guatapé et son Peñol


À moins de deux heures de route de Medellín, Guatapé est un village haut en couleurs qui mérite le déplacement. Avec son cadre verdoyant, sa somptueuse lagune, elle représente une étape reposante.
Cette petite ville tranquille est un joyeux arc-en-ciel. Des marches d’escaliers aux petites maisons en passant par les fontaines et les lampadaires, tout y est coloré. Du jaune, du bleu, du vert, du rose…
Les maisons sont toutes peintes avec des couleurs vives et le bas des maisons est orné de Zocalos (peintures en relief qui représentent l’histoire des habitants).

Le Peñol de Guatapé, ce monolithe de 220 mètres de haut qui rappelle le Pain de sucre à Rio de Janeiro, domine le lac. Le Peñol a été aménagé, des escaliers y ont été construits et on peut monter tout en haut pour profiter d’une vue imprenable sur le barrage de Guatapé.

Que voir/ que faire à Guatape:

• Piedra el Peñol
• Place du Village
• L’église Nuestra Señora del Carmen
• Se balader en moto chivas
• Sports Nautiques
• Déguster des plats avec de la truite

Réserve Naturelle Cañon del Río Claro


Medellin Reserva naturelle Rio ClaroMajestueuse gorge creusée dans le marbre, la Reserva Natural Cañon de Río Claro est l’une des destinations les plus prisées de Colombie. Au milieu coule une rivière transparente, qui forme de nombreux bassins de baignade, parfaits pour se rafraîchir. Lancez-vous en tyrolienne au-dessus de la rivière, explorez des grottes remplies de chauves-souris ou faites une descente en rafting. Le soir, tandis que le soleil couchant habille les rochers de couleurs chaudes, d’innombrables oiseaux font leur apparition et les bruits de la forêt résonnent dans le canyon.

Que voir/ que faire au Canyon del Río Claro :

• Kayak / Rafting en eaux paisible classe I
• Tyrolienne
• Spéléologie dans la grotte Cueva de los Guácharos
• Vía Ferrata (escalade sur un itinéraire aménagé)
• Randonnée
• Observation des oiseaux

Jardín


Cette petite ville située à un peu moins de 3 heures de Medellin est un lieu très prisé des citadins voulant échapper au tumulte de la métropole. L’endroit bénéficie d’un charme exceptionnel, d’une tranquillité et d’une architecture typiquement Paisa.
La place principale, faisant face à la cathédrale est composée d’allées fleuries. Elle est entourée de cafés et de restaurants dont les murs sont de couleurs vives et où il est possible de déguster les divers mets locaux. Une petite montée en funiculaire permet d’apprécier une vue sur l’ensemble de la municipalité et la région offre une multitude d’activités dont des randonnées, à pied ou à cheval, ainsi que la possibilité de faire du rappel au sein de différentes grottes.

Que voir/ que faire à Jardín :

• L’Église de la Inmaculada Concepción
• Maison musée Clara Rojas Pelaez
• Transport par câble aérien
• Parque El Libertador

Jericó


Par son paysage, son histoire et sa culture, Jéricó s’est converti en un des plus beaux villages d’Antioquia.
Jericó est une terre de mysticisme religieux, lequel permet à ses visiteurs de tomber amoureux avec la paix qu’il transmet. Sainte Laura, canonisée le 12 mai 2013, est la figure religieuse ayant la plus grande dévotion dans ce village aux ruelles pentues qui conservent encore ses casonas (maisons coloniales).

Jericó est connu pour ses carrioles, sacoches typiques en cuir faits main, pour ses superbes exemples d’architecture républicaine et ses fortes traditions.
Les montagnes vertes et imposantes où l’on cultive la banane plantain, le café, l’avocat, pour ne citer qu’eux et les multiples cascades qui l’entourent, en font le lieu parfait pour vivre et se connecter avec la nature.

Que voir/ que faire à Jericó :

• La Cathédrale de Nôtre Dame des Mercedes
• Le Jardin Botanique Los Balsos
• L’Éco parc Las Nubes
• Le chemin écologique de la grotte de la Vierge
• La maison de la Madre Laura