lecture-livre-famille-colombie-decouverte
  • Arnaud

  • 02Août 18

Lecture en Colombie : parmi les pays qui lisent le plus d’Amérique latine (part 1)

La Colombie est devenue l’un des pays pratiquant le plus la lecture d’Amérique latine, selon les résultats de l’Enquête nationale sur la lecture 2017, la première entreprise qui se spécialise dans les habitudes de lecture et d’écriture.

Elle aide aussi les bibliothèques et les activités avec les enfants de moins de cinq ans

L’enquête sur la lecture pour en arriver à ce résultat

lecture-femme-colombie-decouverteBien qu’ils aient déjà mené d’autres enquêtes sur la lecture dans le pays, c’est la première fois que l’enquête s’es tenue dans tout le pays, dans 32 villes ainsi que des villages et des centres ruraux dispersés. Tout ceci en fait une enquête qui atteint une portée telle en Amérique latine.

L’enquête, menée chez 33,995 ménages au total entre Septembre à Novembre 2017, a donné un certain nombre de résultats intéressants, tel que le nombre moyen de livres lus par la population totale colombienne qui est de 3,1 livres par an, alors que le nombre moyen de livres lus que par la population se considérant “avide de lecture” est de 5,6 livres par an.

Selon le directeur de la Bibliothèque nationale de Colombie, Consuelo Gaitan, la Colombie dépasse des pays comme l’Argentine, le Chili et le Mexique en moyenne de livres lus par la population totale, alors que l’Argentine est le seul pays dépassant le pays en nombre moyen de livres lus par la catégorie “avide lecture”.

“L’enquête mesure l’ensemble de la population colombienne, ceux qui lisent et ceux qui ne lisent pas. Les pays, quand ils montrent leur lecture des chiffres, il est faite sur la base de ce que dit la population. Cette enquête montre la moyenne, en fonction de la population colombienne en général et la moyenne parmi ceux qui savent lire et écrire”, a déclaré la ministre de la Culture Mariana Garces.

Consuelo Gaitán ajout : “Avant, les sujets de lecture entraient dans l’Enquête sur la Consommation Culturelle qui est menée tous les deux ans et qui a lieu dans certains sièges municipaux représentatifs dans tout le pays. Cette nouvelle enquête a deux caractéristiques sans précédent : elle est réalisée pour la première fois dans les zones rurales et pour la première fois dans toutes les capitales. Pour cette raison, il n’y a pas de base comparative dans ces deux points des enquêtes précédentes ». 

Le nombre moyen de livres lus par an dans les 32 capitales du pays était de 5,8, Medellín étant la ville la plus lectrice avec 6,8, suivie de Bogotá (6,6), Tunja (6,5) et Ibagué (6,1).

“C’est un grand succès et à Medellín, ils doivent être très fiers et tout cela grâce à leur engagement dans de grandes bibliothèques pleines de contenu qui leur a permis d’atteindre cette première place”, a poursuivi lea ministre de la Culture.

À la cinquième place se trouve Manizales (5,8), comme Cali, tandis que la moyenne à Cúcuta est de 5,4 et Bucaramanga 4,7. Les villes de la région des Caraïbes ont atteint des moyennes de 4,5 à Santa Marta, de 4,3 à Barranquilla et de 3,9 à Cartagena.

Les formats : papier ou numérique 

lecture-ebook-colombie-decouverteEn 2017, en lecture imprimée (livres, journaux ou magazines), ce que la plupart des gens lisent depuis 5 ans et plus, ce sont les livres : dans le total national 51,7%. 91,3% des personnes lisent sur n’importe quel support (numérique ou imprimé). 70,4% des personnes qui lisent l’ont fait en format numérique, le reste ne lisant que par le papier.

« Nous avons toujours soutenu que la lecture n’est pas une question de formats, et par conséquent, nous avons toujours travaillé en physique et en numérique. Dans l’enquête, on peut voir que la lecture imprimée a la priorité en Colombie. Les formats ne nous font pas peur, nous les aimons, l’important est que les gens lisent », a déclaré Garcés.

Les réseaux sociaux sont les plus utilisés par les personnes qui lisent en format numérique : 64,0% dans le total national, une moyenne qui monte dans les 32 villes à 71.3% des personnes interrogées découvrent leurs nouvelles lectures par les réseaux sociaux.

L’appareil électronique numérique le plus utilisé par les personnes âgées de 12 ans et plus est le téléphone cellulaire ou le smartphone : 90,2% dans le total national. Deuxièmement, l’ordinateur de bureau, utilisé par 41,2% de la population dans le total national pour lire un livre : l’accès gratuit à un grand nombre de livre sur internet permet à beaucoup d’y avoir accès.

Histoire de ne pas vous assumer de chiffres, nous reviendrons dans un second article sur d’autres données intéressantes de cette étude sous forme de sondages très poussée.

Pas réflexions au sujet de « Lecture en Colombie : parmi les pays qui lisent le plus d’Amérique latine (part 1) »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE