passe-colombien-animaux-hace-tiempo-colombie-decouverter
  • Arnaud

  • 11Sep 18

Paléontologie : “Hace Tiempo”, un voyage dans le passé colombien

Les scientifiques et les illustrateurs ont donné vie à ce livre, qui explique comment était la biodiversité dans le passé colombien. 

“Hace Tiempo”, livre surprenant sur le passé colombien

passe-colombien-animaux-1-colombie-decouverterCarlos Jaramillo, chercheur à l’Institut de recherche tropicale Smithsonian (Panama), explique : « Toutes les espèces, y compris la nôtre, naissent et s’éteignent tout au long de la période géologique ; c’est-à-dire sur des milliards d’années. Ce qui se passe, c’est que le taux d’extinction que nous avons connu au cours des 200 dernières années est plus élevé que la norme. Nous sommes en train de tout transformer très rapidement, alors la question n’est pas de savoir si nous allons disparaître, mais à quelle vitesse, en fonction de la manière dont nous gérons nos ressources”, explique Jaramillo.

Le Géologue à l’Université Nationale est l’auteur principal de Hace Tiempo (“Il y’a longtemps”, en espagnol), le dernier livre illustré d’Alexander von Humboldt et l’Institut Smithsonian, préparé par 28 scientifiques colombiens. Ce qui explique la biodiversité actuelle de la Colombie à partir de restes fossiles qui ont trouvé dans différents départements du pays. 

Divisé en trois grands chapitres, le livre tente de répondre, comme dans toutes les grandes histoires, sur le comment, le quand et le qui a participé. Les experts, accompagnés d’illustrations, racontent comment l’évolution et l’extinction de l’espèce se sont produites et comment le climat, la géographie et la génétique ont influencé cela.

Ce que nous raconte le livre

Jaramillo explique que notre planète est née il y a environ 4.5 milliards d’années, la vie dans les océans a émergé il y a 3.8 milliards d’années, il y’a à peine 425 millions d’années sont apparues les premières plantes terrestres, alors que l’être humain n’est qu’un bébé : on considère son apparition il y’a 300 000 ans « à peine”.

passe-colombien-requin-megalodon-colombie-decouverte

Pendant ces longues périodes de temps se sont éteints et se sont créées de nouvelles espèces. Celles-ci évoluent et s’adaptent aux autres, changent aussi le climat et le paysage. Grâce à l’enregistrement fossile, on sait par exemple qu’une espèce en moyenne dure 3.000.000 d’années et que depuis environ 485 millions d’années ont existé environ 1600 millions d’espèces, dont 99% se sont déjà éteintes. “Les humains n’ont même pas terminé 10% de la durée moyenne d’une espèce sur Terre”, dit-il.

Ces vestiges de vie qui sont solidifiés dans les roches et donnent une idée de la façon dont était organisé l’environnement dans lequel ils vivait un organisme sont la clé pour reconstruire le passé colombien, qui n’a pas été toujours située au même endroit où elle apparaît aujourd’hui sur les cartes.

Dans le temps, y’avait des gros animaux !

passe-colombien-animaux-colombie-decouvertePour mesurer le temps, l’être humain a eu recours à différentes mesures : une année est divisée en mois; un mois, en jours; un jour, en heures et une heure, en minutes. Elles sont utiles à échelle de la vie humaine, mais elles perdent de leur importance quand on parle d’énormes échelles, comme celles de l’histoire de la Terre : des millions et des milliers d’années.

L’une des variables pouvant être utilisées pour scruter le passé colombien et comprendre ainsi la vie actuelle sur Terre est le climat. Si, par exemple, un fossile d’un organisme tropical se trouve dans une zone froide, on peut en déduire que l’endroit avait des températures élevées à un moment donné.

Revenons donc en arrière dans le passé colombien, il y’a 60 millions d’années, et retrouvons-nous à El Cerrejón (La Guajira). 

Un serpent géant

Un serpent d’environ 1100 kilogrammes mesurant environ 15 mètres de long et 65 centimètres de large, traquant les poissons, les crocodiles et les tortues pour satisfaire sa faim. Le titanoboa s’enroule autour de sa proie jusqu’à ce qu’il les tue par asphyxie ou arrêt cardiaque, puis les avale.

Un caïman énorme

Une autre scène, cette fois entre 15 et 7 millions d’années, dans les départements de Tolima, Huila, Amazonas et La Guajira : un géant domine les zones humides. Le purusauro, un proche parent des caïmans noirs et des bœufs, mesure 10 mètres de long et pèse environ 5 tonnes, comme un bus. Il est évoluait en Amazonie, où il a suffisamment d’espace et de nourriture pour continuer à croître et à grossir.

passe-colombien-tortues-colombie-decouverter

Un paresseux hors-normes 

Un paresseux géant, l’un des plus grands mammifères terrestres d’Amérique du Sud, se faufile à travers les branches des arbres, s’avance sur de vastes savanes ou vit à haute altitude sur le sommet des montagnes. L’animal apparaît, pesant jusqu’à 6000 kilogrammes (oui, 6 tonnes de paresseux), avec parcimonie mais avec une activité et une agilité physique plus importantes que les animaux actuels. En dépit de leur grande taille – certains pourraient dépasser 5 mètres de hauteur en position verticale – les changements rapides du climat ont influencé l’extinction de près de 90% des genres paresseux qui existaient il y’a 10.000 ans.

Ce sont trois exemples d’animaux qui vivaient autrefois en Colombie et qui aident à comprendre les conditions actuelles de la biodiversité du pays. « L’évolution des espèces a une grande composante historique qu’ils appellent contingence. Bien qu’il soit impossible pour nous d’expliquer pourquoi quelqu’un a gagné à la loterie, l’éventualité nous permet de comprendre pourquoi un événement s’est produit si nous avons regardé en arrière. Il s’agit d’une série d’accidents historiques qui nous permettent de comprendre pleinement une espèce”, explique Jaramillo.

C’est l’idée du livre “Hace Tiempo”, pour un public jeune, créatif, interrogatif et interrogateur qui reconnaît la relation que l’homme entretient avec la nature.

Pas réflexions au sujet de « Paléontologie : “Hace Tiempo”, un voyage dans le passé colombien »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE