graffiti-enfants-colombie-decouverte
  • Arnaud

  • 16Juil 18

Route du graffiti : une alternative pour intégrer les zones vulnérables

La route du graffiti est devenue l’une des attractions touristiques pour résoudre différents problèmes dans les zones vulnérables de différentes villes et municipalités en Colombie.

La route du graffiti en Colombie

« D’autres nuits colorent la ville, transformant un coin en une œuvre d’art sans cesse, mais c’est tout un artiste qui partage sa vision », Skool 77 chante dans Color En La Ciudad.

graffiti-colombie-decouverte

C’est une initiative qui, en plus de profiter de la contemplation de belles peintures murales et des projets innovants de rénovation urbaine, cherche également à éveiller l’esprit d’entreprise chez les enfants, jeunes et adultes impliqués dans le développement du Street Art et de la couleur aujourd’hui. Ils redonnent espoir à leur population en laissant derrière eux les différences et en enseignant que nous sommes tous égaux devant l’art.

Ce qui a commencé avec la façon de s’exprimer devient aujourd’hui l’un des principaux moyens de changer l’imagination des citoyens et des touristes qui avait peur de visiter ces lieux et qui ont une vision unique du paysage et de la ville : c’est la route du graffiti. L’intégration du tourisme cherche à raconter les milliers d’histoires qui ont été vécues dans ces zones vulnérables, un des exemples d’intervention est fait dans la Comuna 13 de la ville de Medellin, dans lequel existent des collectifs artistiques tels que Kasa Colacho qui cherchent à donner une message d’inspiration en faveur de la création d’un monde meilleur pour tous ses visiteurs mais surtout ses habitants.

Origine à Bogota, dans quartiers les plus défavorisés

Pendant ce temps, dans la capitale du pays, au début de cette année, une initiative a été menée par différentes entités, intervenant dans l’un des quartiers les plus en question par leur insécurité comme le quartier Egitpo à l’est de Bogotá, où est historiquement né le Graffiti dans les années 90. 

graffiti-toxicomano-colombie-decouverte

 

L’idée était de fournir des espaces qui non seulement parient sur l’embellissement, mais construisent aussi le tissu humain avec la communauté. L’objectif est devenue la sortie de centaines de jeunes de la consommation de drogues, idée à laquelle des personnes de différentes professions se sont ajoutées. La route du graffiti, au delà du projet urbain, est un programme social qui a fait ses preuves pour des dizaines de personnes.

Ce travail social dans lequel différents groupes d’universités et d’institutions publiques et privées travaillent également, devient le pari de montrer les différentes façons de voir les villes et les zones rurales qui, avec un peu de couleur, redonnent espoir et reconstruisent un nouveau pays. Ce sont ces lieux qui sont devenus des berceaux d’insécurité mais dans lesquels il est encore possible d’intervenir, générant des changements dans la société et leur manière de traiter les différents problèmes par des espaces qui se transforment en grandes peintures murales dédiées à l’art.

D’autres initiatives similaires sont en cours aujourd’hui à Rio de Janeiro (Brésil), où l’art urbain cherche à donner une autre façon de connaître la ville. Ainsi, le Street Art est aussi devenu un événement où des milliers de jeunes montrent la diversité de leurs styles. Il est à noter que tous les travaux cherchent également à créer une collaboration directe entre les artistes et les propriétaires de maisons et d’entreprises, où les peintures murales sont créées dans le consentement du propriétaire du bâtiment et justement luttent contre la dégradation des biens publics protégés.

graffiti-sourire-colombie-decouverte

Pas réflexions au sujet de « Route du graffiti : une alternative pour intégrer les zones vulnérables »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE