fruits-colombie-decouverte
  • Arnaud

  • 02Août 17

Les fruits à gouter en Colombie (part 2)

En début de semaine, nous vous parlions de certains fruits que vous devriez essayer lors de votre passage en Colombie. Aujourd’hui, nous allons vous parler de 6 autres fruits très appréciés des touristes de passage dans ce magnifique pays.

Ananas or miel

ananas-fruit-colombie-decouverteCe fruit proclamé comme le meilleur agrobusiness est fortement importé par les pays comme les États-Unis, l’Italie, la Belgique et le Costa Rica. En Colombie, nous avons la deuxième plus grande culture de ce fruit après justement le Costa Rica, avec une surface exploitée située entre 14 à 15 mille hectares. 2015 a été l’une des meilleures années pour ce fruit connu sur le marché international comme Piña Golden.

Citron Tahiti, ou citron vert

Après que le Mexique, premier fournisseur de citron Tahiti en Amérique, ait souffert du parasite appelé “dragon jaune” sur leurs récoltes, le prix d’une boîte de citron est passé de 5 $ à 22 $ US en peu de temps. La Colombie a ouvert son marché à l’export pour profiter de leur avantage sur leurs concurrents et exporter ce fruit à 18 $ la boîte.

ananas-fruit-colombie-decouverteNotons qu’en 2014, les Etats-Unis ont acheté 51% de citron Tahiti exportés par la Colombie, il n’est donc pas surprenant que, entre janvier et novembre de 2015 les ventes à l’étranger de ce fruit se sont monté à 5,8 millions de dollars. Pourquoi tant de citrons ? Sa consommation élevée est due en partie à la forte consommation de ceviche, de guacamole, de cocktails et autres produits mexicains.

La granadilla

Ce fruit du groupe des passiflores est l’un des aliments exotiques colombiens les plus recherchés par les Pays-Bas, le Canada, la France et le Brésil. Un monstre de la nature dont les exportations ont augmenté de 17,2% entre 2010 et 2015.

maracuya-fruit-colombie-decouverteSont appréciés ses larges propriétés antioxydantes, son calcium, fer. Aussi, il aide à calmer le système nerveux, réduire l’anxiété et l’insomnie, de réguler le système digestif avec ses graines et la composition riche en fibres. Sa saveur douce et rafraîchissante grâce à son eau niveau en eau en font un fruit idéal entre les repas et pour les smoothies.

La pitahaya

La Pitahaya jaune est sans aucun doute un miracle de la nature, qui se caractérise par un goût sucré et doux qui est supérieure à celle d’autres variétés telles que la Pitahaya rouge produite en Asie. Sa teneur élevée en fibres en fait un excellent ami pour traiter les problèmes de transit et autres problèmes digestifs, stimuler le système immunitaire et réduire le taux de cholestérol.

La tomate d’arbre

Ce fruit très appétissant, parfait pour faire des jus, est connu sur le marché international comme Tamarillo, en particulier par son principal consommateur : la Nouvelle-Zélande. Il a gagné la reconnaissance étant donné le spectre de ses propriétés nutritionnelles pour réduire le cholestérol, riche en fibres et en vitamines A et C. Ce type de tomate est plus acide que les tomates produites en Europe.

Le borojo

Cet aphrodisiaque est certainement en train de gagner du du terrain dans le monde pour son aspect appétissant pour sa pulpe à 88% du fruit total. Le borojo est largement utilisé pour préparer le fameux  “jugo del amor” (a-t-on besoin de le traduire ?) ou stimulant sexuel naturel. Il est originaire du Pacifique colombien.

Conclusion : une salade de fruits en Colombie ne vous laissera pas de marbre ! N’hésitez pas à vous aventurer dans les marchés présents un peu partout dans le pays afin de découvrir de nouvelles saveurs, des produits originaux et des expériences inattendues…

Pas réflexions au sujet de « Les fruits à gouter en Colombie (part 2) »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE