desert-tatacoa-colombie-decouverte
  • Anne-Claire Gobron

  • 16Juil 17

Virée dans le désert de Tatacoa, des cactus aux étoiles

Il y’a peu, je suis allée au Désert de Tatacoa et même si ce n’est pas ma première expérience dans ce lieu insolite, je suis toujours émerveillée par ce paysage aux couleurs rouges, ocres et grises et ces petits canyons tel un parfait décor de Western.

Quand on commence à arriver près du désert, le paysage commence à changer, des plaines verdoyantes, on passe à un paysage de plus en plus aride, avec les prés de moins en moins verts et des cactus de plus en plus nombreux. Le changement est assez rapide, c’est cela le plus surprenant. Et là, on commence à être tout excité à l’idée d’arriver dans ce désert qui nous fait retourner en enfance avec tous nos rêves de cow-boys.

tatacoa-colombie-decouverte

Le premier jour après une longue route depuis la région du café en passant par la Cordillera Centrale, nous sommes arrivés vers midi à notre hôtel au milieu du désert de Tatacoa, avec une chaleur autour de 40 degrés et là qu’une envie : se reposer autour de la piscine avec vue sur les cactus et bien sûr un cocktail à base de Maracuya (fruit de la passion) à la main.

Un coucher de soleil magnifique ! Mais nous avons dû le partager avec les moustiques, moins bien mais bon on ne peut pas vivre des expériences dans la nature sans profiter des avantages et des inconvénients.

Le soir, après avoir mangé du mouton au four, nous sommes partis pour une soirée étoilée à l’Observatoire astronomique de Villavieja et franchement : « impressionnant ! ». Je n’ai jamais vu autant d’étoiles ! Et oui ici pas de pollution lumineuse et nous sommes près de l’Équateur, donc des conditions parfaites pour observer le ciel ! L’astronome nous a donné beaucoup d’informations intéressantes et moi qui à la base suis juste capable de reconnaître la grande et petite ours, je me suis surprise à prendre goût à cette séance d’observation. Puis il y a eu une étoile plus lumineuse que les autres, plus grosse, nous avons commencé à discuter sur quelle étoile cela peut être, certains ont dit que c’est l’étoile du berger, l’un d’entre nous a même osé dire que c’était un avion ! Ahaha forcément nous l’avons un peu chambré et quelques instants plus tard nous étions très heureux que l’astronome ne nous ait pas écouté mais aussi un peu embarrassés car c’était vraiment un avion! Forcément suite à ça, gros fou rire! Et  une révélation importante ! Je ne serai jamais astronome ! Même si j’ai passé une superbe soirée.

tatacoa-etoiles-colombie-decouverteLe lendemain, nous voilà partis pour une visite du désert en buggy avec un guide. A notre arrivée ici je n’avais pas vraiment apprécié l’état de la route en terre et pierres qui mène au désert de Tatacoa quand nous étions en voiture mais avec le buggy, c’est génial ! En chemin jusqu’à el Cuzco on a croisé des chèvres et des «Vacheros » à cheval ou à moto. Puis arrivés à el Cuzco, waouh ! vue sur un labyrinthe rouge composé de petites falaises avec un sol craquelant et quelques cactus. Ça m’a fait penser à des fourmilières géantes. Et nous voilà partis dans l’exploration de ce bijou naturel en mode aventuriers, en marchant sous un soleil plomb, bouteille d’eau dans une main et appareil photo dans l’autre, dans ce lieu on ne peut pas s’arrêter de prendre des photos, le guide nous a donné un tas d’informations dont la plus marquante est qu’avant ce lieu était une forêt luxuriante.

Puis enfin petite halte pour siroter un jus de canne à sucre et de citron vert, extrait de la caña à la demande, ça m’a fait du bien car j’étais à deux doigts de voir des mirages. Et oui ma vie d’aventurière n’est pas toujours facile !

Prochaine étape, los Hoyos, un paysage lunaire où le sol est d’une couleur grise, où l’on peut y trouver des piscines naturelles. Mais sur la route on s’est arrêtés chez un homme qui fabrique des crèmes et des vins à base de cactus, le vin n’était pas mauvais ! Et ça requinque !

On est passés aussi par la Valle de los deseos, on s’y est arrêtés pour y construire notre cairn (pyramide de cailloux) en y faisant un voeux, il y en avait de partout ! Et le guide nous a montré des formes d’animaux créées par l’érosion de la pierre.

Après cette rude mais intéressante visite, j’étais heureuse de plonger directement dans la piscine de l’hôtel !

Puis le départ a approché, contrairement à ce que l’on aurait pu croire, je n’étais pas en vacances, donc retour à Medellin, la tête pleine de beaux paysages !

Bref, j’espère que le désert de Tatacoa sera une étape à ajouter lors de votre voyage en Colombie !

Pas réflexions au sujet de « Virée dans le désert de Tatacoa, des cactus aux étoiles »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE