cuchilla-mesa-alta-cover-colombie-decouverte
  • Arnaud

  • 25Mar 20

La Cuchilla Mesa Alta : une nouvelle zone protégée

La Cuchilla Mesa Alta a été déclaré zone protégée à la fin 2019, étendant ainsi l’espace protégé par la Colombie à plus de 3 millions d’hectares !

La Cuchilla Mesa Alta protégée

La Corporation régionale autonome de Chivor (Corpochivor) est parvenue à atteindre 75 693 hectares de zones protégées dans le sud-est du département de Boyacá. La réserve récemment déclarée alimente 19 aqueducs qui profitent à plus de 5000 personnes.

cuchilla-mesa-alta-lac-colombie-decouverte

La Colombie continue d’ajouter des zones protégées à son territoire. Parmi les 1198 zones protégées existantes, la Cuchilla Mesa Alta a été déclarée District Régional de Gestion Intégrée (DRMI) par Corpochivor.

Compte tenu de son importance environnementale et de sa grande fragilité, ainsi que des biens et services environnementaux qu’elle fournit, cette autorité environnementale a pris la décision de préserver l’écosystème de la Cuchilla Mesa Alta, dont la recharge en eau alimente 19 aqueducs qui bénéficient à plus de 5000 personnes. 

Avec la protection de la Cuchilla Mesa Alta en tant que district régional de gestion intégrée, la société cherche à conserver et à surveiller la couverture et la biodiversité existantes (83 espèces de vertébrés et 72 espèces de plantes), ainsi que l’approvisionnement de l’écosystème, en particulier les ressources en eau.

Au dela de la protection

L’entreprise espère également que, sur la base de cette sauvegarde, la culture fruitière qui existe dans la région et qui est typique des municipalités de Nuevo Colón et Tibaná, progressera de manière durable. 

cuchilla-mesa-alta-foret-colombie-decouverte

La Cuchilla Mesa Alta a une extension de 686 hectares et a été développée dans le cadre du partenariat avec le WWF Colombie et du projet FEM/SIINAP pour la consolidation du système national de zones protégées. Ainsi, Corpochivor a réussi à atteindre 75 693 hectares de zones protégées dans le sud-est du Boyacá, s’ajoutant aux plus de 31.218.000 existantes sur l’ensemble du territoire national, qui sont réparties par des montagnes, des plaines et même au fond des océans. 

Ces types de zones étaient importants parce qu’ils constituaient des noyaux clés pour la conservation de la biodiversité, et aussi parce qu’ils fournissaient des services écosystémiques tels que les ressources en eau, la production d’oxygène, la capture du carbone, la lutte contre l’érosion et les parasites, et l’atténuation des effets du changement climatique, entre autres. 

La conservation ne se limite pas à laisser simplement ces écosystèmes naturels intacts. En effet, elle a d’autres dimensions, comme la restauration, l’utilisation durable et la connaissance de la Cuchilla Mesa Alta. Ces lieux génèrent des ressources en eau pour produire de l’énergie électrique, ainsi que de l’eau potable pour alimenter les aqueducs,

Les principales pressions sur les zones protégées de Colombie sont les cultures illicites, l’expansion incontrôlée de la frontière agricole et la déforestation.

Pas réflexions au sujet de « La Cuchilla Mesa Alta : une nouvelle zone protégée »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE