rythmes-elkin-robinson-colombie-decouverte
  • Arnaud

  • 21Mai 18

La Colombie : pays aux mille rythmes (2ème partie)

Nous faisions le tour de la Colombie et ses rythmes en nous attardant dans l’enchantante Cartagena. Continuons cette visite rythmée du pays de la salsa !

Les rythmes de San Andres

Les plages de sable blanc, les eaux telles un miroir, les coraux brillants et du reggae vous attendent sur l’île de San Andres, une enclave détendue flottant dans les Caraïbes au large des côtes du Nicaragua. Des artistes tels que Elkin Robinson, Caribbean New Style ou El Caribefunk qui mélangent le reggae avec les mouvements africains tels que le mento et le calypso, et assaisonné avec mandolines et arrangements maracas. 

Sur l’île, vous pouvez également entendre le créole, la langue de l’endroit. Ici a lieu la Fête de la Lune verte (en avril), nous trouvons que le métissage musical et racial célèbre et exalte les origines diverses de ses habitants. 

À San Andrés, il est possible d’atteindre une mer de sept couleurs, l’arrêt touristique vedette.

Et un petit tour du côté de Barranquilla

Checo Acosta, Shakira et Toto La Momposina apportent l’arôme et l’exubérance de Barranquilla, peut-être l’un des lieux les plus caractéristiques. Lors du deuxième weekend de février, Barranquilla est mobilisée avec l’arrivée du Carnaval. Déclaré site du patrimoine mondial, plus d’un million de personnes passent chaque année par ce festival. Puis, pendant les fêtes, la cumbia ne s’arrête jamais ! Une musique originale de l’époque coloniale espagnole qui combine les influences indigènes, espagnoles et africaines et est un symbole colombien dans le monde. 

Sur l’air du folklore, le Cumbiódromo et la Calle 17, deux des centres névralgiques de la ville, débordant de costumes, les danses et l’excitation, ce qui fait du carnaval une réunion de masse digne d’attention. Mais la fameuse puerta de oro (porte d’or) de la Colombie offre bien plus : La Troja, un lieu emblématique où danser et écouter de la salsa, le festival Barranquijazz, tenue en septembre ou encore La Cueva, le lieu qui servit de terrain fertile à García Márquez pour son Cien años de soledad et son imagination littéraire.

La route ne s’arrête pas là. Il y a beaucoup plus de types de musique et de rythmes en Colombie ! Ils vous restent à découvrir dans les Caraïbes les bringues vallenatas, la scène alternative de Medellin et Bogota aux rythmes mêlant la tradition aux rythmes internationaux, des succès populaires d’artistes tels que Juanes, Piso 21, Bomba Estereo, Fonseca, Martina La Peligrosa ou Andrés Cepeda, les chansons llaneros, les danses du Pacifique Sud… Une constellation de rythmes et de paysages où il y a encore des tas de surprises. Difficile d’imaginer un voyage plus appétissant !

Pas réflexions au sujet de « La Colombie : pays aux mille rythmes (2ème partie) »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE