cajica-recyclage-cover-colombie-decouverte
  • Arnaud

  • 27Mai 20

Cajica, la ville qui recycle le mieux en Colombie

Les Nations Unies ont exalté les processus de gestion des déchets recyclables de Cajica par rapport à d’autres endroits en Colombie et dans le monde.

Les efforts de Cajica pour le recyclage

cajica-recyclage-croquis-colombie-decouverte

Cajica, une ville située à moins d’une heure de Bogota, est un exemple de bonne pratique du recyclage et d’engagement en faveur de l’environnement. Au milieu de la Sabana de Bogotá, à quelques minutes de Chia et avec un développement commercial et une construction de logements de plus en plus importants, Cajica est une ville qui est devenue un exemple en matière de recyclage sans que beaucoup de Colombiens ne le sachent. Alors que dans le reste du pays, le pourcentage de matériaux recyclables utilisés atteint 17%, à Cajica, ce chiffre s’élève à 30%.

La première étape qui mérite d’être soulignée est l’engagement des citoyens. Cette prise de conscience de la pollution de l’environnement et du fait qu’il appartient aux habitants eux-mêmes de réduire l’impact environnemental a été fondamentale pour commencer à construire ces cycles de recyclage réussis. Ils ont bien compris l’importance de séparer les déchets recyclables à la source : d’une part, les déchets organiques ; d’autre part, les matériaux tels que le plastique, le carton, le verre, le papier, entre autres. Cajica part du principe d’une économie circulaire basée sur les 3-R : réduire, réutiliser et recycler. La municipalité produit environ 1 600 tonnes de déchets, dont au moins 500 tonnes ne sont pas acheminées vers la décharge de Nuevo Mondoñedo. Cajica compte deux associations de recycleurs qui génèrent des emplois pour plus de 90 personnes.

cajica-recyclage-camion-colombie-decouverte

En plus de séparer les déchets à la source et d’essayer de gaspiller le moins possible les gobelets en plastique, les bouteilles en plastique, les plateaux en plastique, le carton ou le verre, l’objectif est de générer du compost à partir des déchets organiques, qui sont ensuite épandus sur les cultures. La municipalité valorise 350 tonnes de ces déchets grâce à la méthode d’élevage de vers qui, comme son nom l’indique, utilise les vers pour le compostage à partir de la décomposition végétale des déchets organiques. Le résultat de ce processus est un engrais riche en nutriments et à faible teneur en polluants que les agriculteurs eux-mêmes peuvent utiliser comme fertilisants. 

Un exemple remarqué dans le monde

Le succès de Cajica a été salué par les Nations Unies pour l’environnement comme l’une des cinq villes du monde les plus engagées dans le recyclage. Comme mentionné dans la publication « Sustainable Week », Cajica a été sélectionné comme étude de cas pour faire avancer un nouveau programme d’études supérieures en gestion intégrée des déchets en Amérique latine et dans les Caraïbes. Outre la municipalité colombienne, les universités suivantes ont été sélectionnées : Osaka (Japon), Alappuzha (Inde), Ljubljana (Slovénie) et Penang (Malaisie).

Les Nations Unies ont averti que la production de déchets dans les villes d’Amérique latine atteignait 540 000 tonnes par jour et on prévoit que d’ici 2050, ce chiffre sera de 671 000 tonnes. C’est une nouvelle négative pour l’environnement, mais avec des exemples comme ceux proposés par Cajica, elle ouvre la voie à l’espoir, à des initiatives qui montrent que, s’il y a une volonté de réduire l’impact environnemental, de grands progrès peuvent être réalisés. Nous pouvons tous sauver la planète en commençant à très bien recycler.

Cajica en est l’exemple.

Pas réflexions au sujet de « Cajica, la ville qui recycle le mieux en Colombie »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE