cafe-santa-rosa-cabal-colombie-decouverte
  • Arnaud

  • 09Nov 17

Axe du café, un classique du tourisme colombien (part 2)

Continuons notre présentation de l’Axe du Café commencé dans cet article. Avant de quitter Quindío en direction de Risaralda, il y a une destination pour laquelle il vaut la peine de dévier de sa route. Salento, une petite ville qui orne les environs de la vallée de Cocora, est l’endroit idéal pour faire ses achats de souvenirs et de cadeaux, car il y a plusieurs rues dédiées à l’artisanat. En outre, ses façades colorées, qui ressemblent à celles du centre historique de Cartagena ou des villages Boyacan, contrastent parfaitement avec une carte postale familiale. Pour manger, la spécialité de la maison est la truite.

Visite du cœur économique de l’axe du café…

cafe-colombiano-colombie-decouverteÊtre à Salento et ne pas atteindre la vallée de Cocora, c’est comme passer par Santa Marta et ne pas se baigner dans les plages de Taganga. C’est à 20 minutes en voiture ou trois heures de marche pour ceux qui n’oublient pas de faire un peu de sport pendant les vacances. La récompense après avoir parcouru les 11 kilomètres qui séparent la zone urbaine de ce rêve vert (sueño verde) est de connaître l’un des trésors naturels les plus représentatifs du pays et la maison de la Palma de Cera : l’arbre national. L’écotourisme et les sports extrêmes sont les principales activités dans la zone, tout en fournissant un espace pour la méditation, la photographie et l’observation des oiseaux.

La visite du café atteint Pereira, Otún Pearl, l’une des villes les plus organisées du point de vue des infrastructures dans cette région, malgré l’invasion de l’espace public dans le quartier commerçant. La Plaza de Bolivar, le parc El Lago et les églises du centre-ville sont quelques-uns des endroits à visiter. Si la rumba (la danse) fait partie de la liste de vos souhaits pour les vacances, c’est La ville parfaite pour s’échapper pour danser et prendre un verre. La Laguna del Otún, le Bioparque Ukumarí et le jardin botanique sont d’autres lieux qui valent la peine d’être visités par la même occasion.

… Puis l’on se relaxe

cafe-recinto-del-pensamiento-colombie-decouverte

Recinto del Pensamiento

La prochaine ville à visiter est Manizales, mais avant de rejeter la chaleur des basses terres dans le café pour entrer dans les vents froids de la capitale de Caldas, vous avez besoin de faire une nouvelle diversion pour être surpris par l’une des plus belles vues sur la région submergée dans les sources chaudes de Santa Rosa de Cabal. Depuis Pereira vous en aurez pour une heure de route en voiture et le prix d’entrée est d’une dizaine d’euros par personne. En plus de quatre piscines thermales, les visiteurs peuvent profiter de visites écologiques et entrer dans la chute d’une cascade d’eau froide qui contraste avec la température du spa. Une douche écossaise colombienne. Ou l’inverse ? Je suis perdu. Ceci, peut-être, est l’une des meilleures expériences que peut vivre n’importe quel touriste qui choisit l’Axe du Café dans son voyage en Colombie.

Une fois arrivé à Manizales, nous sommes sur le point de finaliser le voyage et de passer à la phase “souvenir” des vacances sûrement inoubliables. Si vous avez choisi de faire ce tour en voiture, vous découvrirez bientôt que ce n’est pas le meilleur endroit pour conduire en raison de ses routes escarpées et des flux de circulation élevés. La basilique de Notre-Dame du Rosaire (Basílica Nuestra Señora del Rosario), le Recinto del Pensamiento, le Temple du Sacré-Cœur et le Nevado de Ruiz sont les principales lieux à visiter pour profiter des derniers jours dans l’Axe du Café.

À la fin de cette tournée, il est clair que l’axe du café est l’une des grandes attractions touristiques du pays. Au cours du voyage, vous pourrez en témoigner par vous même. En effet, des centaines d’étrangers en provenance de pays tel que la France, Israël, États-Unis et d’Allemagne, arguant le fait que cette région a été choisi en autres pour l’amour du café colombien. Mais aussi, il est dit qu’il est bon de voir le meilleur de ce qu’offre un pays qui a depuis longtemps été stigmatisé et aujourd’hui est ouvert au monde. Aucun risque d’être désabusé au moment de choisir l’axe du café comme destination de vacances. Le seul problème, souvent, est le manque de temps pour le visiter et connaitre chaque recoin de cette magnifique partie de la Colombie !

Pas réflexions au sujet de « Axe du café, un classique du tourisme colombien (part 2) »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE