el-horeb-colombie-decouverte
  • Arnaud

  • 15Jan 18

5 trésors cachés en Colombie (partie 1)

Aujourd’hui, nous allons vous parler de coins peu connus de Colombie. Comme vous l’avez certainement lu à mille reprises : “hors des sentiers battus”. Rivière, parc naturel, jungle, tout y passe ! Histoire de sortir de ces fameux sentiers, voici une liste, non-exhaustive, de cinq sites naturels magnifique et inconnus (ou presque) du pays.

Chacun de ces coins a la particularité d’être peu connu. Dans chacun d’eux, ses habitants se sont réunis pour créer un tourisme différent, responsable de la nature et de la communauté. Les visites de touristes aident à diversifier l’économie et, par conséquent, à réduire la pauvreté. En plus de vivre une expérience que vous n’oublierez jamais, vous aiderez le pays à se développer de façon plus équitable.

Avant de présenter ces paradis, il faut remarquer que la majorité est loin des grands centres urbains ; raison pour laquelle seuls ceux qui se passionnent pour contempler les merveilles de la nature seront intéressés à s’aventurer jusqu’à ces lieux. C’est parti !

Lejanías, Meta (Piscines du Güejar)

lejanias-colombie-decouverteLe vaste département de Meta cache des merveilles naturelles que beaucoup ignorent. L’un d’eux est la ville de Lejanías. Esquintée par la guerre, la municipalité a été longtemps isolée de la Colombie. Elle est située à 7 heures et 250 kilomètres de Bogotá. Pour y arriver, il faut passer par Villavicencio, Acacias, San Martín et un peu après Grenade, se diriger vers le nord-ouest.

La route est pavée à Lejanías. Située dans les contreforts de la chaîne de montagnes orientale, dans les contreforts des plaines, ce paradis est le berceau de plusieurs rivières qui traversent ces riches plaines. L’une d’elles est le Güejar. Rebelle, majestueuse, colorée et puissante, cette rivière a moulé son canal à travers les montagnes. Cette lutte constante de milliers d’années à sculpter des rochers a laissé des formations naturelles spectaculaires. Les Piscinas del Güejar et son toboggan naturel sont une destination immanquable de la zone.

Faut le voir pour le croire !

Belén de los Andaquíes, Caquetá (Reserva Natural El Horeb)

La stigmatisation est l’une des pires punitions que la guerre a laissée au peuple colombien par la mise au banc des pays sûrs à être visités. Heureusement, le pays commence en s’en sortir depuis le traité de paie signé. Le département de Caquetá, la porte dorée de l’Amazonie, est un exemple clair de ce problème. C’est pourquoi nous vous invitons à mettre de côté les préjugés et à profiter de ce vaste territoire. À 45 kilomètres de Florencia, la capitale du département, se trouve la ville avec le plus beau nom de la Colombie : Belén de los Andaquíes.

el-horeb-2-colombie-decouverte

Ici, vous pourrez vivre “l’expérience d’une nouvelle naissance” comme ils disent. Mais cette fois, cela viendra du ventre de la Pachamama. Dans la réserve naturelle d’El Horeb, vous pouvez profiter du tourisme spirituel au milieu de la forêt amazonienne dense et de la compagnie fidèle de la rivière Sarabando, aux tons indescriptibles de vert et de bleu. Cette expérience est sans aucun doute une réunion avec soi-même.

Un endroit unique !

Nous reviendrons dans un prochain prochain article sur 3 autres merveilles de Colombie qui méritent d’être visitées.

1 réflexion au sujet de « 5 trésors cachés en Colombie (partie 1) »

  • STEFANNIA PALMA| 30 Jan 2018 à 15:57

    Bellos lugares! Gracias por compartir la información.


Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE